Nouveaux tarifs TER : un utilisateur interpelle la région

Après l’annonce cette semaine de la hausse des tarifs des TER en Bourgogne-Franche-Comté, un utilisateur régulier nous a envoyé une lettre ouverte à destination de la présidente et du vice-président de la région.

7 décembre 2018 à 15h55 par la rédaction

K6 FM
Crédit: K6FM

« Franc comtois d’adoption (Autechaux près de baume les dames) et nordiste d’origine, je suis un grand voyageur et je travaille en bourgogne (Dijon). Fréquemment pour mon travail j’utilise depuis 5 ans les transports ferroviaires afin de limiter les kilomètres en voiture. Cette utilisation, est surtout pour une logique économique, pour limiter l’empreinte carbone (comme diraient certains « Marcheurs ») ou tout simplement parfois par facilité, ce mode de transport quand il a un fonctionnement « optimum » paraît bien utile à tous ses usagers. Malheureusement mes horaires de travail m’empêchent de prendre à 100% le train.

Aujourd’hui en pleine contestation des gilets Jaunes dont je trouve les revendications de base très légitimes, je m’insurge sur la nouvelle politique tarifaire de la région BFC au 1er décembre 2018.

Je me retrouve dans une situation ubuesque. La région présidée par Mme Dufay et son responsable Transport Mr Neugnot ont décidé une augmentation tarifaire pouvant aller jusqu’à 50%. Personnellement j’ai pris de plein fouet mon abonnement hebdomadaire avec 24, 31% allant de 61€30 à 76€20 (220€60 à 270€40 pour un mensuel…). Ces personnes du parti socialiste qui devant l’assemblé nationale (les élus de leur parti) s’insurgent contre l’élévation des prix, des taxes et tout autres prix qui mettent à mal le reste à vivre des français se permettent d’augmenter violement les prix du transport en région. Mon profond dégout des institutions politiques en ces temps perturbés ne fait que s’accentuer. Je suis un fervent défenseur de la démocratie participative et me pose aujourd’hui beaucoup de questions. Qu’elle est cette fuite en avant sur le tout argent, bénéfice en faveur de qui, de quoi.

Je demande à la région et en particulier à Mme la présidente Dufay et Mr Neugnot responsable transport de revoir leur grille tarifaire sur un prix plus raisonnable et qui correspond réellement au manque d’augmentation de ces dernières années (maxi 11% si l’on prend un taux annuel aux alentours des 2.7%).

Vous avez déjà pénalisé les Francs comtois lors de la fusion des régions avec le niveau des cartes grises et maintenant c’est toute la BFC que vous méprisez avec cette violente augmentation. A vous de choisir. Croitre ou décroitre telle sera votre prochaine question aux élections ! »

Lettre ouverte de Mr Olivier SOREZ