Parking du CHU : Les navettes relais supprimées ?

À l'issue d'une première réunion entre syndicats et direction du CHU, les premiers résultats du nouveau parking payant mis en place depuis le mois d'octobre à l'hopital de Dijon ont été présentés. Entre insuffisance de rentabilité et suppression possible des navettes gratuites, le syndicat CGT est sorti déçu et determiné à continuer la lutte contre ce système.

18 février 2015 à 3h24 par 45

K6 FM

Le parking du CHU de Dijon �tait � nouveau sur la table des n�gociations ce mardi 17 f�vrier. Malgr� leur opposition au projet et une p�tition sign�e par plus de 10 000 mains, les syndicats de salari�s avaient vu la direction d�cid�e de rendre le parking du CHU payant en octobre 2014.

Pr�s de 6 mois apr�s, ils ont "enfin" (sic) obtenu une r�union de concertation ce mardi. Une r�union qui a tourn� relativement court, selon les mots de Fr�d�rique Meugnier, secr�taire g�n�rale CGT du CHU :  "L'ambiance �tait bonne mais on attendait cette r�union depuis pr�s de deux ans... Une r�union tr�s attendue qui a accouch� d'une souris, la direction se contentant d'essayer de nous convaincre de la qualit� de ce nouveau syst�me quand notre ressenti est bien diff�rent"

Le ressenti, c'est la seule chose sur laquelle les syndicats peuvent s'appuyer "Aucun chiffres ne nous a �t� communiqu� sur la rentabilit�. On sait seulement qu'entre 200 et 400 places sont libres par jour. C'est en tout cas insuffisant pour rentabliser les travaux  et le fonctionnement mis en place pour ce nouveau parking"

Attabl� avec d'autres repr�sentants d'usagers et des municipalit�s, le syndicat aurait surtout not� un d�placement du probl�me. " Effectivement, le parking est maintenant vide, parce que personne ne peut payer les tarifs propos�s. Ce qui en r�sulte, c'est une augmentation des "parkings sauvages" et des gens qui se garent sur les trottoirs et rond points, au d�triment de toute s�curit�, pour ne pas payer. On a d�plac� le probl�me."

Et les parkings relais ? Ouverts en m�me temps que la tarification du parking principal, ils doivent �tre gratuitement desservies par des navettes pour transporter visiteurs et salari�s jusqu'au CHU. " Ils sont utilis�s, oui, maintenant que des am�nagements horaires ont �t� faits, car les premi�res navettes ne correspondaient en rien aux horaires de service. Mais, par manque de moyen, la direction envisage maintenant de supprimer ces navettes gratuites. "

La grogne et l'opposition sont donc toujours aussi forte envers ce parking payant, malgr� ses 6 mois d'existence. Le syndicat CGT va � nouveau solliciter des r�unions de concertation afin de faire avancer le d�bat.

Joint plusieurs fois par t�l�phone, la direction du CHU n'a pas souhait� communiquer de chiffres ni r�agir � cette r�union.

Yoann Olid