Politique : Macron "En Marche" aussi en Côte-d'Or

Le nombre d'adhérents au mouvement En Marche d'Emmanuel Macron grandit à vitesse grand V en Côte-d'Or. Réunis aux côtés des chefs d'entreprises du département en début de semaine, le mouvement se veut être une alternative citoyenne aux partis traditionnels. Entretien avec Xavier Lallemand, soutien issu de la société civile.

24 janvier 2017 à 11h07 par 45

K6 FM

Le nombre d'adhérents au mouvement En Marche d'Emmanuel Macron grandit à vitesse grand V en Côte-d'Or. Réunis aux côtés des chefs d'entreprises du département en début de semaine, le mouvement se veut être une alternative citoyenne aux partis traditionnels. Entretien avec Xavier Lallemand, soutien issu de la société civile.


Ce n'est pas un parti, c'est un mouvement. Ce n'est pas encore complètement structuré, mais ça grimpe à toute vitesse sur le département côte-d'orien. Depuis qu'il a été lancé en 2016, le mouvement "En Marche" d'Emmanuel Macron n'en finit plus de rafler des soutiens aux partis traditionnels. Mi-janvier, quelque 145 000 soutiens sont référencés, dont 1300 en Côte-d'Or. On y retrouve des politiques de longue date comme l'élue dijonnaise Danielle Juban ou le sénateur François Patriat, mais aussi des plus jeunes comme le nageur paralympique Charles Rozoy, et même des néophytes issus de la société civile, comme Xavier Lallemand.


Selon ce consultant en marketing à son compte, le mouvement lancé par l'ancien ministre de l'�?conomie de François Hollande n'a aucun mal à rassembler sur le département : 


« C'est les gens qui viennent et qui adhèrent. On ne recrute pas, nous sommes simplement ouverts aux débats et aux propositions jusqu'à dans notre fonctionnement en interne avec des comités locaux citoyens et cela attire naturellement. » 



Ce sont précisément ces comités qui sont, selon Xavier Lallemand, la force de ce mouvement : « Nous ne sommes pas un parti, mais un mouvement citoyen et chacun à la parole au sein des petits comités qui sont invités à réfléchir à telle ou telle thématique. Certaines propositions d'Emmanuel Macron viennent d'idée locale au départ. » 


�? l'heure actuelle, il existe 24 comités locaux en Côte-d'Or. Puisque cela ne suffit pas et que le mouvement cherche des voix dans tous les secteurs, le Mouvement a fait du charme aux acteurs économiques du département à l'occasion d'une rencontre à Beaune avec les chefs d'entreprises ce lundi.


Début février, le candidat Macron fera un pas de plus en direction des élections présidentielles avec la présentation de 10 propositions phares. Car pour l'instant, « le mouvement vit, bouge et le programme de Macron se construit encore. Ce sera en tout cas un programme réfléchi, citoyen et progressiste».


Alors que les partis de gauche et de droite sont fixés sur les primaires, Emmanuel Macron lui grappille du terrain dans les sondages, et mobilise de plus en plus. Suffisant pour venir jouer des coudes lors de la Présidentielle ?


Yoann Olid