Actualités régionales

Pour dynamiser le tourisme, la Côte d’Or mise sur la gastronomie

30 avril 2019 à 06h30 Par Hugo Scherrer
Marie-Claire Bonnet Vallet (à g.) et François Sauvadet (à d.) ont tenu à honorer les chef(fe)s étoilé(e)s de Côte d'Or au Guide Michelin 2019.
Crédit photo : Hugo Scherrer

A l’occasion d’une réunion lundi 29 avril mettant à l’honneur les chefs étoilés au Guide Michelin 2019, le Conseil départemental et Côte d’Or Tourisme ont insisté sur l’importance de la gastronomie locale pour la région. Et vont agir conjointement pour que les talents culinaires côte d’oriens attirent davantage de touristes.

« Assez peu de territoires peuvent s’enorgueillir d’avoir à la fois un vignoble inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, une terre maraîchère d’exception, et une terre d’élevage avec de la richesse et de la variété géologique qui va faire qu’on produit du charolais et d’autres viandes racées. Sans parler des productions de fruits rouges comme le cassis, ou de la moutarde… » Présidente de Côte d’Or Tourisme, Marie-Claire Bonnet Vallet a profité de la cérémonie organisée par le Conseil Départemental mettant à l’honneur les chefs étoilés de Côte d’Or au Guide Michelin 2019 pour rappeler la force de la gastronomie bourguignonne. Le « bien-manger » cher au département et à la région sont aujourd’hui l’une des raisons qui amènent les touristes à s’arrêter pour tester les spécialités et savoir-faire locaux.

Des pistes de réflexion pour attirer davantage de visiteurs

Côte d’Or Tourisme et le Conseil Départemental veulent désormais mettre en place une sorte de plan d’actions pour augmenter encore la renommée des talents bourguignons.

Pascale Lambert, directrice de Côte d’Or Tourisme, espère ainsi voir les chefs cuisiniers allier leurs forces pour créer des rendez-vous d’envergures susceptibles d’intéresser la presse parisienne (pour voir ensuite affluer le public d’Ile-de-France). François Sauvadet, président du Conseil Départemental, a évoqué le fait de « couvrir en très haut débit l’ensemble du territoire pour que tous les acteurs puissent se faire connaître par les réseaux ». Et il s’agira aussi de pérenniser l’appellation « Bourgogne Côte d’Or » pour les vins de manière à ce qu’elle devienne un emblème, une vitrine pour la région.

Pour l’heure, le département de la Côte d’Or fait déjà partie des « bons élèves » en matière de gastronomie puisqu’il comptabilise quatorze chefs étoilés en exercice. Une excellence que les chefs, le département et Côte d’Or Tourisme vont assurément vouloir conserver.

Ecoutez l'interview complète de Marie-Claire Bonnet Vallet ci-dessous :