Quetigny : L'insertion et l'emploi au coeur du chantier du Cap Vert

Alors que les premiers commerces devraient ouvrir début avril sur la nouvelle zone de loisirs Cap Vert, la Ville de Quetigny a présenté ce mercredi au préfet Eric Delzant les dispositifs d'insertion et de partenariat avec Pôle Emploi qui sont mis en place sur le chantier et les nouvelles enseignes. Plus de 150 postes vont être créés dans les prochains mois.

5 février 2015 à 3h38 par 45

K6 FM

 Le projet commercial du Cap Vert, à Quetigny, prend forme. 

Sur les 16 632 m² accolés au Cinéma Cap Vert, les premiers murs se sont levés il y a plusieurs semaines. Le projet d'installation d'une dizaine d'enseigne sur les cendres du centre aquatique commence à  devenir réalité. Début avril, les premiers restaurants, comme Del'Arte, et un nouvel espace de loisir bowling et lasergame vont ouvrire leur porte. 

�? travers ce chantier colossal, que le préfet de Côte-d'Or Eric Delzant est venu visité ce mercredi, la maire de Quetigny et l'acquéreur - le groupe Icade - ont tenu a expliqué que l'emploi et l'insertion professionnelle avait une importance capitale dans ce projet.

Un partenarait avec la Maison de l'Emploi et Pôle Emploi a donc été mis en place dès l'origine du projet, afin que les entreprises du BTP retenues sur le chantier donnent leur chance aux chômeurs. Icade avait donc accepté de modifier ses "clauses d'insertion" pour favoriser l'embauche temporaire ou définitive de ces demandeurs d'emplois, majoritairement de Quetigny. Un dispositif qui a porté ses fruits : 9 salariés du chantier sont issus de Pôle Emploi, et un CDI a même été signé.

Mais ce partenariat ne s'arrête pas à la construction du chantier, puisque Pôle Emploi a depuis plusieurs semaines amorcé un plan d'embauche pour les 150 postes qui seront créés sur le nouveau complexe : 

La structure a assoupli ses critères de sélection, afin de proposer des candidats aux diffèrrentes enseignes qui vont s'installer. Pôle Emploi accorde moins d'importance au CV, et plus aux compétences, via notamment des mises en situation concrètes. Ce dispositif permettrait de donner leur chance selon la Maison de l'Emploi aux personnes les moins diplômées, et donc les plus éloignées de l'emploi. La décision finale appartient toujours aux enseignes qui s'installent au Cap Vert, mais le Pôle Emploi propose également des formations complètes et axés sur le poste en particulier que le chômeur s'apprêterait à occuper.

Le préfet Eric Delzant a salué un partenariat "exemplaire pour la Côte-d'Or et pour la France en ces temps de crise".  Michel Bachelard, le maire de Quetigny était donc tout heureux de récolter les premiers fruits d'une gestion "citoyenne, sociale et aussi écologique" d'un projet si important pour l'attractivité de la ville.