Reconfinement : les réactions en Côte d’Or

Après l’allocution d’Emmanuel Macron et l’annonce officielle du reconfinement, les personnalités politiques de Côte d’Or et de Bourgogne-Franche-Comté ont réagi les unes après les autres.

29 octobre 2020 à 6h05 par Fabrice Aubry

K6 FM
Emmanuel Macron a annonc� le reconfinement g�n�ralis� ce mercredi soir � la t�l�vision
Crédit: K6FM

La présidente du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, Marie-Guite Dufay, a réagi par communiqué : 

« Le Président de la République a décidé, ce soir, de nouvelles mesures pour infléchir la deuxième vague de l’épidémie de COVID-19, dont un nouveau confinement jusqu’au 1er décembre. Au regard de l’évolution de la situation sanitaire, cette décision semblait inévitable. L’Etat a néanmoins annoncé que les écoles, collèges et lycées resteront ouverts. « Il était indispensable de permettre aux élèves de continuer à fréquenter leur établissement pour éviter de renforcer les inégalités et le décrochage. L’école est le socle de notre société, le lieu des apprentissages pour tous. , il est capital que les écoles restent ouvertes ; c’est une décision à saluer », rappelle la Présidente du conseil régional, Marie-Guite Dufay.

En revanche, les conséquences de ce nouveau confinement vont être lourdes pour les TPE. « L’Etat envisage d’ailleurs un plan spécifique pour ces entreprises, ce qui est une bonne chose. La Région, déjà très engagée aux côtés de ces entreprises, via un partenariat avec les EPCI voté en juin, et via de nouvelles mesures votées en octobre, sera très attentive à l’évolution de ce secteur, y compris les domaines culturel et événementiel », indique Marie-Guite Dufay. Face à la recrudescence de l’épidémie, la Région, étudiera, par ailleurs, un renforcement des mesures dédiées aux hôpitaux, via les fonds européens.

Pour Marie-Guite Dufay, « de façon générale, dans ce contexte préoccupant pour tous nos concitoyens, le maître-mot doit être celui de la Solidarité : solidarité par la responsabilité individuelle, solidarité dans les décisions des acteurs publics grâce à un dialogue resserré avec tous les acteurs, et une coopération étroite avec l’Etat ». 

Le maire de Dijon, François Rebsamen, touché lui même par le COVID depuis quelques jours, a réagi sur Twitter :