SNCF : La CGT se mobilise contre la réforme ferroviaire

La CGT, premier syndicat de la SNCF, appelle à une grève pour la journée du mardi 10 mars, afin de dénoncer différents points de la réforme ferroviaire, entrée en vigueur le 1er Janvier 2015. Elle dénonce une réforme qui tue le dialogue social et qui va entraîner la suppression de milliers de poste selon Jean-Christophe Gossart, responsable régional (Bourgogne-Franche Comté) des cheminots pour le syndicat

9 mars 2015 à 16h25 par 45

Logo local
Logo local
Crédit: Logo local

La CGT, premier syndicat de la SNCF, appelle à une grève pour la journée du mardi 10 mars, afin de dénoncer différents points de la réforme ferroviaire, entrée en vigueur le 1er Janvier 2015. Elle dénonce une réforme qui tue le dialogue social et qui va entraîner la suppression de milliers de poste selon Jean-Christophe Gossart, responsable régional (Bourgogne-Franche Comté) des cheminots pour le syndicat.

"Ce mouvement s'inscrit dans un mouvement de grogne plus global, puisque nous nous opposons depuis juin 2014 contre cette réforme. Elle n'est pas financée, et entraînera donc de nombreuses réductions de budget : des milliers d'emplois en France et des réductions dans le service public proposé aux usagers" explique-t-il.

Car c'est bien l'usager qui est aussi au c�?ur des préoccupations selon M.Gossart:

C'est la première victime de cette réforme : On réduit le nombre d'agents à bord et on augmente donc la dangerosité. On fait des économies sur les trajets, et on réduit donc les arrêts de TGV, on ferme déjà des guichets...."

C'est donc à la fois pour les usagers et pour leur condition de travail que la CGT, et elle seule, se mobilisera dès ce lundi, 19h, dans un mouvement de grève non-reconductible.

"Une sorte de baroud d'honneur à l'occasion du comité central d'entreprise (CCE) du groupe public qui donnera son avis, mardi 10 mars, sur la réforme." précisent les journalistes du Monde.

Olid Yoann