Tensions en vue sur le vote du budget du conseil régional

Le budget primitif 2018 du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté doit être voté à l’issu d’une assemblée qui se tient ce jeudi et ce vendredi à Dijon sur fond de divergences politiques entre la présidente de région et l’opposition.

14 décembre 2017 à 8h38 par Fabrice Aubry

K6 FM

Ce sont deux journées de débat qui s’annoncent pour le vote du budget de la région ce jeudi et ce vendredi à Dijon. Le conseil régional dispose d’une enveloppe d’1,5 milliards d’euros pour l’ensemble de l’année 2018. L’objectif : trouver un compromis pour la dépense de ce budget entre les projets de la présidente de région, Marie-Guite Dufay (PS), et les idées de l’opposition de la droite, du centre et de l’extrême droite. Après la dernière réunion qui s’était tenue fin novembre à Montbéliard, des divergences devraient de nouveau voir le jour. Parmi les projets de Marie-Guite Dufay : maitriser l’endettement en maintenant un ratio de désendettement à moins de 3 ans. L’opposition est particulièrement en désaccord avec cette idée. François Sauvadet (UDI), le président du conseil général de Côte d’Or, préfèrerait que la région « maintienne un bon niveau d’investissement en profitant des taux d’intérêt bas et jouer son rôle de pilote de l’activité économique ». De son côté, l’extrême droite va proposer la création d’un « chèque régional de solidarité » pour les retraités qui vivent en dessous du seuil de pauvreté. Les débats pourraient durer jusqu’à tard dans la soirée ce jeudi.  

En plus du vote du budget, plusieurs sujets sont à l’ordre du jour de cette séance plénière : la stratégie régionale de formation et d’orientation, la stratégie opérationnelle de transition écologique et énergétique et le schéma régional d’aménagement et de développement durable du territoire.