Trois bâtiments de la Poste de Dijon ont reçu une certification environnementale

Trois bâtiments dijonnais de la Poste ont obtenu la certification ISO 50 001 après audit de l’AFNOR à Dijon : Dijon Premier mai (3 rue des corroyeurs), Dijon Hôtel des postes (15 Boulevard de Brosses) et Dijon Arquebuse (21 rue de l’Arquebuse). Ci-dessous le communiqué de la direction régionale de la Poste.

17 février 2021 à 16h41 par la rédaction

K6 FM
Crédit: Photo dillustration K6FM

Cette certification reconnaît et met en avant les performances énergétiques des entreprises et des bâtiments afin de réduire l’impact environnemental de leurs activités. À l’échelle nationale, 196 bâtiments du Groupe La Poste sont certifiés norme ISO 50 001, dont 9 en Bourgogne – Franche-Comté.

Dans un souci constant de maîtrise de ses consommations énergétiques, le Groupe La Poste a décidé de renforcer sa démarche en mettant en place, depuis 2016, un Système de Management de l’Énergie dans certains de ses bâtiments. Ce système complète la politique de réduction des émissions de gaz à effet de serre initiée par Le Groupe La Poste et réaffirme son engagement en faveur du climat.

L’accompagnement de SOBRE Energie

En tant qu’expert du management de l’énergie, Sobre Energie, filiale du Groupe La Poste et de la CDC, a accompagné le Groupe sur tout le processus en réalisant des audits et une cartographie des situations de référence et des postes de consommations pour les usages énergétiques significatifs. Les diagnostics ont permis de définir les objectifs de maîtrise de la consommation ainsi que les gisements d'économie.

Puis, une méthodologie spécifique a été mise en place par Sobre Energie dans le but de présenter à l’auditeur ISO 50001 les documents et indicateurs pertinents, qui couvrent plusieurs activités comme des sites logistiques, des centres financiers, des bureaux de poste, etc. Le Groupe La Poste s’est ainsi engagé à suivre et à analyser ses efforts de maîtrise de ses consommations énergétiques dans deux domaines : les données de facturation sur l’ensemble des fluides et les données sur site en temps réel grâce à l’installation de capteurs connectés.

Le système de management de l’énergie s’intègre dans la stratégie énergétique du Groupe et se décline à plusieurs niveaux dans la gestion d’un bâtiment lors de :

- La réalisation de travaux : pour améliorer la qualité intrinsèque du bâti et des équipements qui le composent.

- L’achat des fluides qui alimentent l’immeuble et leur gestion contractuelle.

- La maintenance et l’exploitation pour optimiser le fonctionnement des équipements.

- Les échanges avec les occupants pour les sensibiliser à une utilisation durable du bâtiment.

- Le pilotage du déploiement de capteurs d’ambiance, qui mesurent la température, le taux d’humidité, la détection de présence et le taux de luminosité. Ces capteurs permettent de détecter les principales sources d’économies d’énergie (surchauffage du bâtiment, absence de diminution de la température la nuit et le week-end lorsque le bâtiment est vide…).

Qu’est-ce que la norme ISO 50 001, facteur de compétitivité pour le Groupe La Poste ?

L’énergie coûte cher, à la fois économiquement et écologiquement. Tout concourt donc à en réduire la consommation sans sacrifier au confort. Elaborée en 2011 à l’échelle internationale, puis révisée en 2018, la norme volontaire ISO 50001 accompagne les entreprises dans la mise en œuvre d’un système de management de l’énergie, leur permettant de répondre aux exigences environnementales tout en tenant compte des impératifs économiques. Les organismes qui l’appliquent à la lettre peuvent s’en faire certifier, affichant ainsi une gestion énergétique responsable et raisonnée.

La certification, accordée pour trois ans, illustre la volonté de réduire les consommations d’énergie des entités et filiales du Groupe La Poste en appliquant les meilleures pratiques. L’ambition est d’atteindre 10 % d’économies d’énergie en 2021 par rapport à l’année 2018. Dès 2021, un élargissement du périmètre de certification ISO 50001 est prévu pour en renforcer l’impact. Un audit de suivi est mis en place chaque année pour s’assurer de la pérennité des mesures adoptées.

Les bâtiments concernés sont ceux de la Branche Services Courrier Colis, du Réseau, de Poste Immo et de La Banque Postale. La Banque Postale est un contributeur déterminant, puisque la quasi-totalité de ses bâtiments est à ce jour certifiée. Au-delà de l’audit et de la mise en place des indicateurs, la démarche ISO 50001 comprend un engagement d’amélioration continue de la performance énergétique dans le temps. A ce titre, elle constitue une excellente base pour préparer la feuille de route demandée par le « décret tertiaire » du 23 juillet 2019, qui impose aux occupants de bâtiments tertiaires de plus de 1 000 m² de réduire leur consommation d’énergie jusqu’en 2050, avec une première étape à moins 40 % en 2030 (par rapport à 2010). La certification donne une nouvelle impulsion à l’engagement de tous, et Le Groupe La Poste reste mobilisé pour une consommation énergétique maîtrisée, ou chacun est investi.

« Notre démarche de management de l’énergie vient renforcer la politique exigeante de réduction des émissions de GES du Groupe. Déjà 100% neutre en carbone depuis 2019, Le Groupe La Poste poursuit inlassablement ses efforts de réduction de ses émissions ». Antoine Doussaint Directeur adjoint RSE Groupe - Energie et Climat En continuant de progresser sur le sujet de la maîtrise de sa consommation énergétique, Le Groupe La Poste prépare l’émergence d’un monde plus résilient et plus durable.