Un chèque « Energie » pour le département de la Côte d’Or

François Sauvadet, le président du Conseil Départemental de la Côte-d’Or, a reçu un chèque « Energie » d’une valeur de 15 000 euros valorisant les efforts fournis par la collectivité pour réaliser des économies d’énergie dans les bâtiments dont il a la charge, en particulier les collèges. Ci-dessous le communiqué.

26 avril 2021 à 13h58 par la rédaction

K6 FM
Crédit: Philippe Bruchot - CD 21

Le dispositif des Certificats d’Economie d’Energie (C2E) a été introduit en 2006 dans le cadre de la lutte contre le changement climatique du Grenelle de l’Environnement. Il incite à réaliser des économies d’énergie dans les secteurs du bâtiment, des petites et moyennes industries, des réseaux, de l’agriculture et des transports. Les C2E sont ainsi délivrés, entre autres, aux collectivités lorsqu’elles ont effectué des travaux sur leur patrimoine visant à réaliser des économies d’énergie. En 2018, le Département de la Côte-d’Or et le SICECO ont adopté une convention de partenariat pour une durée de 3 ans (2018-2020), prévoyant notamment la gestion de la valorisation des actions départementales via le C2E. Cette convention comprenait 3 opérations à mener dans 2 collèges :


Collège de Champ Lumière à Selongey


Réfection de la couverture et des lanterneaux du préau du bâtiment externat du collège (coût des travaux : 15 000 €) - valorisation C2E : 623 €.


Collège Jean-Philippe Rameau à Dijon


Remplacement de la régulation du collège (coût des travaux : 16 000 €) - valorisation C2E : 13 357 € Remplacement du système de chauffage du gymnase (coût des travaux : 30 000 €) - valorisation C2E : 1 107 €.


La somme des valorisations C2E pour ces 3 opérations est de 15 000 €, soit le montant du chèque remis par le SICECO au Département de la Côte-d’Or. Le Président Sauvadet a remercié le Président Jacquenet pour son action à la tête du SICECO. « C’est un moment important qui s’inscrit dans le cadre de la convention 2018- 2020 qui lie le Département et le SICECO sur la valorisation des actions d’énergies départementales » a-t-il souligné


« Dans les collèges, la volonté du Département est d’offrir des locaux performants, économes, durables, car assurer un environnement de qualité aux élèves participe à leur réussite scolaire. Cela répond d’ailleurs à leurs attentes : un sondage réalisé auprès des quelque 24 000 collégiens de Côte-d’Or en 2019 a placé les questions liées à l’environnement et au développement durable en tête de leurs préoccupations ». Le Président a également rappelé que le Département de la Côte-d’Or porte des politiques publiques de sobriété énergétique sur tout le territoire, remerciant de nouveau le SICECO pour le traitement de la valorisation financière des actions départementales d’économie d’énergie par le C2E. L’objectif est d’accompagner les lieux de vie et de travail face aux mutations climatiques et de relever le grand défi de la transition énergétique. « Il nous faut miser sur les énergies propres et adaptées au territoire et à la préservation de nos paysages » a insisté le Président Sauvadet. « L’enjeu de l’énergie est une question qui doit projeter la Côte-d’Or dans l’avenir. C’est une des clés de notre action, qui doit permettre à chaque habitant de vivre là où il l’a décidé, dans des conditions technologiques et environnementales performantes et responsables »


Les actions du Département en ce sens sont nombreuses. A titre d’exemple, un 1er collège 100 % hydrogène sera prochainement lancé en Côte-d’Or, 1er Département en France à s’engager dans cette voie. Et de conclure : « L’exemplarité énergétique doit guider nos actions pour une Côte-d’Or où il fait bon vivre et s’épanouir ».