Actualités locales

Un reportage sur une concession auto dijonnaise ce dimanche soir sur M6

14 février 2021 à 07h00 Par la rédaction
Le tournage avait lieu le 23 janvier dernier dans les locaux de la concession
Crédit photo : DR

L’émission « Capital » va mettre en lumière ce dimanche soir la concession « Concept Car », située à Dijon. Ci-dessous le communiqué d’M6.

L’an passé quand un Français achetait une voiture neuve, trois autres préféraient s’installer au volant d’un véhicule d’occasion. Cinq millions de voitures ont ainsi changé de main en 2020, du jamais vu. Car l’occasion, c’est bien moins cher que le neuf et les Français sont plus que jamais à la recherche de bonnes affaires pour ne pas se ruiner au volant. Ainsi, une recherche sur quatre concerne un véhicule proposé à moins de 2.500€. Acheter ou vendre, difficile de ne pas se perdre dans la jungle de la vente d’occasion. Pour aider les acheteurs, des concessionnaires d’un nouveau genre se multiplient depuis quelques années sur le bord de nos routes. Autoeasy, Vendezvotrevoiture.fr ou encore CapCar. En échange d’une commission, ces agences automobiles se chargent de vendre votre voiture à votre place. Un business calqué sur celui des agences immobilières. Quelles sont leurs méthodes pour que votre voiture leur rapporte gros ? Et peut-on vraiment faire confiance à ces intermédiaires d’un nouveau genre ? L’essor des ventes de véhicules d’occasion profite aussi à ceux qui ont misé sur la confiance pour vous séduire. Comme Autosphère ou Aramis Auto, des poids lourds du secteur. Leurs crédos, reconditionner des voitures d’occasion dans leurs surprenantes usines, pour les revendre en meilleur état aux particuliers. Simple lifting ou réelle remise à neuf, que valent leurs offres ? Faire appel à leurs services est-ce toujours un bon plan ? Deux ventes sur trois s’opèrent de particulier à particulier, et de la bonne affaire à l’arnaque, le chemin n’est pas long. Capital vous révèlera tout d’une arnaque qui prend de plus en plus d’ampleur. C’est le coup du compteur kilométrique trafiqué. Il concernerait une voiture d’occasion en vente sur dix, et rapporte gros à des intermédiaires peu scrupuleux. Comment être certain de ne pas se faire rouler quand on n’y connaît rien en mécanique ? Quels sont les moyens de ne pas se faire piéger ?

L’exemple de « Concept Car » à Dijon mis en lumière

Jérôme dirige une concession de voitures d’occasion au cœur du « Village automobile » de Dijon. Sur son parking, 200 à 250 véhicules à vendre, entre 7.500 € à 25.000 €. L’établissement est cerné par les showrooms de grandes marques qui ne vendent que des autos neuves, mais contrairement à elles, il a connu une année 2020 spectaculaire : ses ventes ont explosé, + 60% ! En France, il se vend 3 voitures d’occasion pour une voiture neuve, un succès qui ne se dément pas au fil des années. Il prend même de l’ampleur avec la crise sanitaire et économique. Les voitures d’occasion sont moins chères mais sont-elles aussi fiables ? En tout cas, chez Jérôme, comme dans le reste de la France, elles séduisent de plus en plus les Français…