Une grève ce samedi aux magasins Carrefour de la Toison d’Or et de Quétigny

Plusieurs organisations syndicales ont déposés un préavis de grève pour ce samedi au Carrefour de la Toison d’Or mais aussi pour celui de Quétigny. 80% des salariés pourraient ne pas travailler. Un mouvement social lancé en raison notamment d’un plan social mis en place par la direction de l’enseigne.

28 mars 2018 à 6h05 par Fabrice Aubry

K6 FM

Alors que le collectif CGT Carrefour alerte depuis de nombreux mois les salariés, les autres syndicats, les médias et les pouvoirs publics sur le plan Bompard et ses milliers de postes supprimés, la Direction Carrefour pousse aujourd'hui l'humiliation en annonçant sans rire une « participation aux bénéfices » de moins de 57 € en moyenne et dans la foulée, pour faire face à la colère des salariés, un complément de 350 euros de complément d’intéressement forfaitaire exceptionnel.

La CGT qui revendique depuis des années des salaires mensuels décents nous permettant de vivre dignement de notre travail au lieu de ces primes aléatoires se trouve aujourd'hui conforté dans son analyse, l'actualité anti-sociale du groupe lui donnant hélas raison...

Ces primes variables ne rentrant pas dans le calcul des retraites, soumises à la voracité des actionnaires et aux montages financiers plus ou moins clairs de nos dirigeants, ne peuvent constituer un socle de revenu solide et fiable pour les travailleurs !

C'est donc en cette période de négociation salariale que la CGT appelle l'ensemble des travailleurs à se lever contre l'injustice grandissante dont nos dirigeants décomplexés font preuve, pour imposer une autre répartition des richesses crées !

La CGT revendique un salaire de départ de grille à 1800€ nous permettant de pouvoir vivre convenablement chaque mois et exige une répartition des richesses en faveur des salariés et non des actionnaires !

  • Non aux suppressions d’emplois
  • Oui à la sauvegarde de tous les emplois
  • Oui à de réelles augmentations de salaires

 

La coordination CGT Carrefour Hypermarchés appelle tous les salariés du groupe à rejoindre les mouvements de grève lancés dans tous les établissements de France durant le week end de pâques 2018 !

Communiqué de la CGT Carrefour