Vente de muguet : La ville de Dijon rappelle la réglementation

Les vendeurs de muguet ont anticipé la vente du 1er mai et commencent à  apparaître dans les rues de Dijon. à€ ce titre, la ville de Dijon a tenu à  rappeler par le biais d'un communiqué la réglementation qui entoure ce commerce, autorisé uniquement le 1er mai et sous conditions. 

25 avril 2017 à 4h00 par Franck Pelloux

K6 FM

Les vendeurs de muguet ont anticipé la vente du 1er mai et commencent à apparaître dans les rues de Dijon. �? ce titre, la ville de Dijon a tenu à rappeler par le biais d'un communiqué la réglementation qui entoure ce commerce, autorisé uniquement le 1er mai et sous conditions. 

Depuis quelques jours et alors que le muguet est en avance de quelques semaines, les vendeurs de cette petite plante fleurissent sur l'agglomération de Dijon. Face à ce procédé interdit, la ville de Dijon a tenu à rappeler que : «la vente de produits sur la voie publique est formellement interdite sans autorisation préalable.

Le jour du 1er mai la vente de muguet est tolérée «à titre exceptionnel conformément à une longue tradition». Chaque commune par le biais d'un arrêté municipal, encadre la vente de cette fleur dont l'odeur significative et les clochettes blanches sont symboles du printemps et des beaux jours.

Ainsi, la vente de muguet le jour du 1er mai à Dijon est réglementée par l'arrêté municipal du 26 avril 2001. Celui-ci précise que la vente de muguet doit se faire "en l'état, sans emballage, ni addition de fleurs, dans des paniers sans aucun éventaire". Le muguet vendu doit également être sauvage (pas de muguet de culture), et cueilli sans racine. Enfin, les vendeurs doivent se placer à une distance de minimum 100 mètres par rapport aux magasins de fleuristes.

Bien que précoce cette année, le muguet ne peut être vendu sur la voie publique que ce jour, et toutes les personnes ne respectant pas cet arrêté risquent une amende (contravention de 1ère classe, soit 38 �?� )et la confiscation de la marchandise.

Cyrille Pichenot