Nombreuses réactions après l’agression du Maire d’Ouges.

Les faits ont eu lieu dimanche soir sur le chemin de halage, le long du canal de Bourgogne. Le Maire Jean-Claude GIRARD se promenait en famille quand il a interpelé un quad qui roulait à vive allure pour lui demander de ralentir.

25 mai 2021 à 13h03 par Redaction

Jean-Claude Girard, Maire de la commune d'Ouges
Jean-Claude Girard, Maire de la commune d'Ouges
Crédit: Dijon Metropole

Le pilote du quad serait revenu avec des complices quelques minutes plus tard et s’en serait pris à l’Edile à coup de barre à mine.

Un passant qui tentait de venir en aide à Jean-Claude GIRARD aurait également été agressé.

Aux dernières nouvelles le Maire s’en sortirait avec deux jours d’ITT et se porterait bien. Quant aux agresseurs, la gendarmerie de Quetigny a ouvert une enquête pour tenter de les retrouver.

Les réactions sont évidemment nombreuses ce matin, voici celle du Maire de Longvic José Almeida

J’ai appris avec consternation et sidération l’agression de Jean-Claude Girard, maire d’Ouges, qui rappelait à un contrevenant sa conduite irresponsable et dangereuse le long du canal de Bourgogne.

Je tiens à témoigner toute ma solidarité à mon ami et plus largement celle de tous les Longviciens. De tels actes portent gravement atteinte à la République, représentée dans chaque commune par le Maire. Au-delà de sa personne et des personnes venues à son secours, ce sont tous les habitants d’Ouges qui sont aussi victimes.

Je lui souhaite un rétablissement rapide, ainsi qu’à la personne venue à son secours et également blessée lors de cette agression sauvage.

José Almeida, Maire de Longvic, Vice-président de Dijon métropole


Ou le tweet de François Rebsamen, Maire de Dijon

L'AMF 21 s'est également exprimée sur le sujet

L’association des Maires de la Côte-d’Or et des Présidents d’intercommunalité condamne sans réserve la violence physique et verbale dont a été victime Jean-Claude GIRARD, Maire d’OUGES, dans le cadre de ses fonctions dimanche dernier. Ces faits sont intolérables et doivent être sanctionnés avec la plus grande fermeté. Les Maires sont les garants du bien vivre ensemble, dans le respect des lois républicaines et exercent leurs missions en proximité et au service de tous. Il est donc indispensable que leurs prérogatives soient totalement respectées.

Le Préfet de Côte-d'Or condamne également cette agression

Fabien SUDRY, Préfet de la Côte-d’Or, condamne avec la plus grande fermeté l’agression dont a été victime le maire d’Ouges. Il l’a aussitôt appelé pour lui exprimer son soutien et sa solidarité.

S’en prendre à un élu de la République, c’est s’en prendre à la République toute entière.

Une enquête de gendarmerie est en cours, et j’espère que les auteurs seront rapidement identifiés pour répondre de leurs actes devant la Justice.