Place de la République : voyageurs, ouvrez l’œil !

Depuis ce lundi, une nouvelle signalétique a été mise en place pour les transports en commun place de la République avec de nouveaux visuels destinés à améliorer l’orientation des voyageurs.

20 septembre 2022 à 7h50 par la rédaction

Une nouvelle signalétique a été installée place de la République
Une nouvelle signalétique a été installée place de la République
Crédit: Photo d’illustration K6FM

Ci-dessous, le communiqué de Divia :

Afin de s’inscrire dans une démarche d’amélioration constante de l’offre pour ses clients, les équipes Divia Mobilités étudient avec attention les flux de voyageurs aux différents pôles d’échange multimodaux. En cette période de rentrée, la place de la République est la scène d’expérimentations à destination des voyageurs. Avec les passages, entre autres, des lignes T1 et T2, des Lianes 3 et 6 ou encore de la navette CITY, la place de la République est aujourd’hui l’un des principaux pôles d’échange de la métropole dijonnaise.

A partir du 19 septembre, DiviaMobilités teste de nouveaux dispositifs visuels destinés à améliorer l’orientation des voyageurs. Les étudiants sont la principale cible de cette expérimentation, qui les incite, dès la sortie du tramway, à rejoindre l’Université via la L3, en direction d’Épirey Cap-Nord. Avec un temps de trajet équivalent (une dizaine de minutes) et des fréquences de passage élevées, cette ligne de bus apparaît comme une alternative à la ligne T1, direction Quétigny-Centre.

Une signalétique inédite

Un important dispositif a donc été déployé sur toute la Place de la République avec la présence de marquages au sol, de candélabres, d’affichages spéciaux sur les stations tram et les arrêts de bus. Le local technique du tramway a fait lui aussi l’objet d’un habillage particulier indiquant la bonne direction. DiviaMobilités a fait le choix de couleurs vives et des codes visuels, qui ne manqueront pas d’attirer l’œil des voyageurs. Cette signalétique inédite fera l’objet d’une enquête jusqu’au 9 octobre, à la fois sur le terrain et en ligne sur le site divia.fr, afin d’en mesurer l’efficacité. Les résultats de ce cas d’étude grandeur nature pourraient amener à reproduire des expérimentations sur d’autres flux de voyageurs à l’avenir.