Une nouvelle recrue pour la saison prochaine à la JDA Dijon handball

Alors que les Dijonnaises viennent d’entamer la phase retour du championnat, le staff technique du club continue son travail pour bâtir l’effectif du prochain exercice. Une nouvelle recrue a été annoncée ce mardi soir.

15 février 2022 à 19h25 par la rédaction

Elisabet CESAREO ROMERO a signé à Dijon un contrat qui court jusqu'à 2024
Elisabet CESAREO ROMERO a signé à Dijon un contrat qui court jusqu'à 2024
Crédit: Photo JDA Dijon handball

C’est dans l’objectif d’apporter une plus-value au talentueux groupe de Christophe MAZEL que la JDA Dijon a jeté son dévolu sur la jeune et prometteuse Elisabet CESAREO ROMERO. Âgée de 22 ans et évoluant au poste de pivot, Elisabet va vivre sa première expérience à l’étranger. Formée au BM Aula Valladolid (D1 espagnole), elle a ensuite rejoint son club actuel de Bera Bera (D1 espagnole) en 2019.

Malgré son jeune âge, elle bénéficie déjà d’une expérience internationale avec son club de Bera Bera, comptant 3 saisons en EHF European Cup (18 buts) mais aussi 36 sélections avec 24 buts depuis 2018 avec la sélection espagnole. Participant à 2 Championnats du Monde (Médaillée d’argent en 2019), à l’Euro de 2018 en France ainsi qu’aux Jeux Olympiques de Tokyo de 2020, ce sera un renfort de taille dans la quête d’une place en coupe d’Europe pour le club Bourguignon. 

Elisabet fait partie des révélations du dernier Mondial (7 matchs, 9 buts et 5 passes décisives), et par ses solides prestations, elle a su convaincre le staff dijonnais de lui faire confiance pour les deux prochaines saisons, elle s’engage donc avec la JDA Dijon jusqu’en 2024.

Son parcours :

BM Aula Valladolid de 2017 à 2019

BM Bera Bera, depuis 2019

Réaction de Christophe MAZEL :

«  Elisabet est une toute jeune internationale qui a déjà l’expérience du plus haut niveau, que ce soit en Club ou en équipe nationale, où elle a été brillante au cours du dernier Championnat du monde. Son arrivée viendra renforcer non seulement notre défense centrale, mais également le secteur offensif à l’intérieur. La JDA prend l’accent ibérique, et continue d’avancer…  »