Dijon métropole : 3,5 millions d’euros pour soutenir les entreprises

Dans le cadre du dispositif de fonds de relance économique de Dijon métropole (FREM), plus de 3,5 millions d’euros ont été mobilisés par Dijon métropole pour soutenir 271 entreprises locales. Ci-dessous le communiqué.

11 mai 2021 à 13h46 par Dimitri Coutand

Dijon Métropole
Crédit: Image d'illustration K6FM

Très rapidement après le début de la pandémie de la Covid-19, Dijon métropole a déployé un plan d’action pour accompagner au plus près les acteurs économiques locaux et jouer son rôle afin de soutenir la reprise de l’activité. Au printemps 2020, la collectivité a décidé entre autres la mise en oeuvre d’un fonds de solidarité métropolitain (FREM). François REBSAMEN, maire de Dijon, président de Dijon métropole, dresse le bilan du dispositif, élaboré en étroite collaboration avec les partenaires économiques du territoire et activé avec l’appui de la Région Bourgogne-Franche-Comté qui a cofinancé le fonds. L’occasion de saluer une coopération efficace : plus de 3,5 millions d’euros ont été mobilisés pour sauver des entreprises et des emplois.

Dijon métropole a su répondre à la situation inédite qui a bouleversé le pays et affecté tous les secteurs de l’économie (industrie, commerce, tourisme, culture...). Compétente en matière de développement économique, Dijon métropole a mis en place un plan de soutien à destination des petites entreprises qui constituent la majorité du tissu entrepreneurial métropolitain. Le fonds de relance économique métropolitain a été initié en concertation avec les partenaires économiques du territoire - CCI, CMA, MEDEF Côte-d’Or, CPME Côte-d’Or, fédération des commerçants dijonnais, ordre des experts comptables - mobilisés aux côtés de la collectivité pour trouver des solutions afin d’assurer la survie des plus petites structures et créer les conditions d’une reprise durable. Le dispositif a été organisé avec le soutien de la Région, en complémentarité et en articulation avec les actions économiques déjà engagées, notamment par la Région dans le cadre du « Pacte régional pour les territoires ».

D’un montant total de plus de 3,5 millions d’euros, le FREM a proposé deux types d’aides :

Des aides directes aux entreprises et de soutien à l’économie de proximité d’une enveloppe de plus de 2,5 millions d’euros

  • Ce dispositif géré directement par la métropole avec délégation d’octroi des aides de la Région avait pour objectif de soutenir en priorité les petites entreprises artisanales, commerciales et de services rencontrant des difficultés conjoncturelles sous la forme d’aides directes aux entreprises (subventions à l’investissement matériel ou immatériel, prise en charge de remboursement d’emprunts) et des prestations en ingénierie, des actions de communication, des actions collectives au bénéfice des entreprises de l’économie de proximité, qu’elles soient effectuées en portage public ou associatif (imputées soit en fonctionnement ou en investissement).

Montant : de 1 000 € à 15 000 €. Ce sont les secteurs professionnels fermés administrativement qui ont été les plus demandeurs : 122 établissements du secteur Cafés/hôtels/restaurants ont bénéficié d’une aide directe.

À l’échelle de la métropole, au plus près des entreprises, les aides directes ont été réparties sur demandes, en fonction des besoins et des urgences, et après examen et vote par la commission d’attribution. Pour garantir l’expertise et la neutralité de la collectivité dans la gestion de ces aides, Dijon métropole s’est appuyée sur l’avis d’une commission composée des partenaires économiques.

Des avances remboursables aux entreprises

  • Ce fonds territorialisé à l’ensemble de la région de plus d’1 million d’euros a été géré par la Région. Il a été soutenu à part égale par la banque des territoires et Dijon métropole à hauteur de 253 638 €, la participation financière de la collectivité étant fléchée vers les entreprises métropolitaines. Les aides ont servi principalement à consolider les besoins en trésorerie et à mettre en place des projets d’investissement... Montant : de 3 000 € à 15 000 €.