La Vapeur se prépare pour sa réouverture

Une semaine avant la réouverture des lieux culturels, la direction de la Vapeur a fait le point sur sa préparation. Ci-dessous le communiqué.

13 mai 2021 à 10h00 par La édaction

La Vapeur se prépare pour sa réouverture
La Vapeur se prépare pour sa réouverture
Crédit: Photo d’illustration K6FM

Les lieux culturels sont à nouveau autorisés à accueillir du public à partir du 19 mai. Si nous nous réjouissons de cette perspective attendue depuis de longs mois, cela ne signifie absolument pas un « retour à la normale » dans les prochaines semaines.

La Vapeur va continuer à être très active jusqu’à la fin de saison, début juillet, mais les concerts en salle seront rares. Le maintien du couvre-feu, les jauges assises très réduites et le temps nécessaire à l’établissement d’une nouvelle programmation sont des facteurs pénalisants.

Même si nous ne disposons d’aucune indication pour le moment, nous espérons qu’après l’été la situation sanitaire se sera suffisamment améliorée pour retrouver des concerts en position debout et une programmation riche et variée qu’il nous tarde de proposer. Les annonces vont se succéder dans les prochaines semaines pour signaler de nouvelles dates mais aussi de nouveaux reports quand les artistes et leurs producteurs estiment manquer de garanties pour le maintien des tournées en 2021.

Dans l’immédiat, nous allons poursuivre et intensifier l’accueil d’artistes en résidences pour qu’elles et ils préparent les nouveaux spectacles qui seront joués cet été et à l’automne. Des concerts accompagnés de différents ateliers vont être donnés au sein d’établissements spécialisés : ESAT, écoles, centre-sociaux, hôpitaux pédopsychiatrique, organismes d’insertion, etc. L’habituelle fête de la musique dans le parc du château de Pouilly ne pourra à nouveau pas se tenir cette année mais nous préparons des interventions et des animations dans le quartier pour créer enfin des occasions de se rencontrer.

Les mots d’ordre pour la période à venir restent la solidarité et la coopération avec les acteurs culturels, sociaux, éducatifs pour faire ensemble au bénéfice des artistes et des habitants de la métropole dijonnaise et du département. Nous espérons que l’embellie promise sera durable et que les pratiques artistiques et culturelles redeviennent des espaces d’expression, de rencontre et de liberté.