Le 1er RER rural européen en Côte-d’Or ?

Suite à la proposition du Président Emmanuel Macron de construire des lignes de train RER autour des 10 plus grandes métropoles françaises, Hubert Brigand, député de la 4eme circonscription de Côte-d’Or, a proposé avec beaucoup d'ambitions d'accueillir le premier RER rural dans le secteur de Châtillon-sur-Seine.

1er décembre 2022 à 18h30 par Hugo Courville

Hubert Brigand, député de Côte-d'Or.
Hubert Brigand, député de Côte-d'Or.
Crédit: K6FM Illustration

Depuis dimanche dernier et la prise de parole d’Emmanuel Macron sur la création de possibles RER autour de certaines métropoles françaises, de nombreuses réactions ont été formulées.

Le député de la 4eme circonscription de Côte-d’Or, Hubert Brigand, résident de Châtillon-sur-Seine, s'est emparé du sujet en écrivant une lettre ouverte au président de la République. Hubert Brigrand dénonce le fait qu'à travers ce projet, la ruralité soit laissée de côté au profit des grandes villes. Il déplore aussi que ces projets de développement des transports favorisant l'écologie soient trop souvent l'apanage des grandes villes. Pour contrecarrer le chef de l'Etat, l'élu local propose, avec beaucoup d'ambition, que Châtillon-sur-Seine accueille le premier réseau RER rural. Le nouveau député (élu au mois de juin) avance que les transports en commun sont l’avenir du monde rural. « Avant de penser à créer un réseau de transport urbain, les élus de la campagne appellent de leurs vœux les moyens d’améliorer le service dégradé proposé aux utilisateurs de TER et de bus … lorsqu’ils existent », selon Hubert Brigand.