Le secteur du médico-social se mobilise ce jeudi en Côte d’Or

Le syndicat CFDT appelle à une manifestation ce jeudi dans le secteur du social et du médico-social, dans le cadre de l'application du Ségur de la Santé. Un rassemblement est prévu devant le Conseil départemental à 14h30.

3 juin 2021 à 10h31 par La rédaction

La CFDT appelle à une manifestation ce jeudi dans le secteur du social et du médico-social
La CFDT appelle à une manifestation ce jeudi dans le secteur du social et du médico-social
Crédit: Archive / DR

Voici le communiqué envoyé par la CFDT :

« La CFDT Santé-Sociaux se réjouit que, dans le cadre du Ségur, des revalorisations aient été obtenues pour les agents de la fonction publique, des établissements sanitaires et des EHPAD. Mais leur non application dans le secteur médico-social et social exacerbe un sentiment d’injustice déjà très présent chez des salariés qui font également preuve d’un grand professionnalisme depuis le début de la crise sanitaire. En créant des distorsions de rémunération au sein de même famille d’emplois, ces différences salariales provoquent déjà des difficultés de recrutement et fragilisent le maintien des compétences dans le secteur social et médico-social. Cela entraîne une dégradation préjudiciable de la protection des personnes vulnérables, des personnes âgées, de l’enfance en danger et des personnes en situation de handicap.

COMMENT PEUT-ON ACCEPTER :

Que les agents de la Maison de l’Enfance ne bénéficient pas de la revalorisation de 183 € par mois dans le cadre du Ségur, comme les autres agents de la Fonction publique hospitalière du département ?

Qu’une infirmière en maison d’accueil spécialisé et une infirmière dans un EHPAD n’aient pas les mêmes salaires ?

Qu’une éducatrice de la Protection de l’Enfance, ait entre 15 et 20 % de moins qu’une éducatrice en psychiatrie à qualification et ancienneté équivalentes ?

Et que, globalement, tous les salariés du médico-social et du social se trouvent moins bien lotis que dans le secteur sanitaire ?

LA CFDT SANTÉ-SOCIAUX REVENDIQUE :

Une hausse de 15 % de la rémunération pour tout salarié non revalorisé ;

Le financement de l’Avenant 43 de la Branche à Domicile (avenant à la convention collective signé par la CFDT, qui prévoit une augmentation de 15% des rémunérations)

Des salaires équivalents entre public et privé, à qualification, ancienneté et conditions d’exercice équivalents

Des professionnels en nombre suffisant et adapté aux situations

Une politique de rémunération nationale du handicap, de la protection de l’enfance, de la petite enfance, de l’accompagnement des personnes les plus fragiles et de l’aide à domicile, à la hauteur du secteur sanitaire.

 

Pour l’instant, les Conseils départementaux, financeurs en grande partie de ces secteurs ne s’engagent pas sur ces questions et remettent leur réponse après l’échéance électorale de juin. Les salariés n’ont pas à subir les arbitrages budgétaires entre les départements et le ministère, générateurs du manque chronique de moyens. Les usagers n’ont pas à subir les inégalités territoriales et la déqualification qui en découlent. C’est pourquoi, la Fédération CFDT Santé-Sociaux a déposé un préavis de grève national le 3 juin 2021. Le syndicat CFDT Santé-sociaux appelle à un rassemblement le même jour à 14h30, devant le Conseil départemental, rue de la préfecture à Dijon. Une délégation sera reçue par la Vice-Présidente du Conseil départemental de Côte-d’Or. »

Un rassemblement est prévu ce jeudi 3 juin 2021 à 14h30, devant le Conseil départemental, rue de la Préfecture à Dijon.