Alain Cocq a finalement accepté de bénéficier de soins palliatifs

Le Dijonnais Alain Cocq, atteint d’une maladie incurable, avait décidé de se laisser mourir en fin de semaine dernière. Après 3 jours d’agonie, il a finalement accepté de bénéficier de soins palliatifs.

9 septembre 2020 à 3h57 par Fabrice Aubry

K6 FM
Crédit: DR

Agé de 57 ans, Alain Cocq fait maintenant partie des grandes figures de la lutte pour une modification de la loi Léonetti sur la fin de vie.


Atteint d’une maladie incurable, ce Dijonnais avait décidé d’arrêter ses soins depuis vendredi soir après avoir reçu un refus de sa demande d’euthanasie. Il avait pour cela fait appel à Emmanuel Macron qui lui avait répondu la semaine dernière. Depuis vendredi soir, il se laissait mourir dans son appartement de l’avenue Champollion. Nous l’avions d’ailleurs contacté juste avant l’arret de ses traitements. Après 3 jours d’agonie, Alain Cocq a finalement accepté de bénéficier de soins palliatifs. Il est maintenant hospitalisé au CHU de Dijon.