Chocolaterie de Bourgogne : Dernier jour, derniers espoirs.

L’établissement avait été mis en redressement judiciaire le 31 octobre dernier.

27 novembre 2017 à 6h30 par Franck PELLOUX

K6 FM

Suite au placement en redressement judiciaire, le tribunal de commerce avait laissé jusqu’au 27 novembre, ce lundi, pour proposer à l’administrateur judiciaire une solution de reprise des activités de la société. C’est donc aujourd’hui le dernier jour, pour les potentiels repreneurs, pour faire des propositions. Une nouvelle audience est prévue lundi prochain au tribunal de commerce. Nous devrions en savoir plus d'ici là sur l'avenir de la société.