Des stages pour découvrir l’artisanat en Côte d'Or

La chambre des métiers et de l’artisanat de Bourgogne-Franche-Comté va organiser pendant les vacances scolaires des stages de découverte de plusieurs métiers de l’artisanat à destination des jeunes.

10 février 2020 à 8h22 par la rédaction

K6 FM
Crédit: Libre de droit

Les stages découverte sont une spécificité du monde de l’artisanat : ils permettent au jeune qui souhaite tester sa vocation, découvrir le terrain et expérimenter la vie en entreprise artisanale de réaliser un stage de 5 jours, durant les vacances scolaires, chez un artisan du territoire. Et ce, à chaque période de vacances scolaires, soit 6 fois par an s’il le souhaite, Ascension comprise (cette période étant désormais considérée comme une période de vacances scolaires).

Ce dispositif est ouvert aux jeunes dès leur entrée en 4ème et jusqu’à leurs études supérieures. Les jeunes concernés sont donc collégiens, lycéens ou étudiants, et peuvent réitérer l’expérience chaque année, voire à l’occasion de chaque période de vacances scolaires tous les ans ! L’objectif de ces stages courts (5 jours maximum, une fois par période de vacances pour leur permettre de se reposer sur la semaine suivante), est de leur permettre de tester leur vocation, de confirmer, d’infirmer leur choix pour un métier, et, au fil des expériences de se constituer un réseau qui leur permettra d’accélérer leur entrée dans la vie active.

Afin de faire connaître ce dispositif le plus largement possible auprès des jeunes côte-d’oriens concernés, mais aussi de leurs parents, et, d’autre part, d’inciter les artisans à ouvrir toujours davantage d’offres de stage, la Chambre de Métiers et d’Artisanat lance une campagne résolument directe et disruptive.

Intitulée « Je stage dans l’artisanat ! », elle est très largement focalisée sur le volet digital, pour parler très directement aux premières cibles concernées et leur donner envie de « stager » pendant les vacances – dès les vacances de février 2020 ! Visuels décalés, vidéos, témoignages d’autres jeunes, d’artisans : elle mêle contenus ludiques, légers et de fond, afin de convaincre et d’inciter à se renseigner davantage sur le dispositif global. Une page web, consultable via ce le lien et qui résume l’ensemble des démarches et possibilités ouvertes aux jeunes. Certaines annonces de stages ouverts sont publiées sur les réseaux sociaux, via lesquels les cibles sont incitées à poser leurs questions. Instagram, Snapchat, Facebook : ces 3 réseaux clés ont été retenus pour permettre de parler à toutes les cibles, y compris aux parents, et de valoriser les artisans qui s’engagent. Les jeunes qui participent au dispositif seront également invités à venir s’y exprimer pour encourager les autres jeunes à s’engager dans la démarche.