Dijon métropole annonce mobiliser un million d’euros pour accompagner le développement du vélo

Dans un communiqué envoyé ce vendredi soir, Dijon métropole annonce mobiliser un million d’euros pour accompagner le développement du vélo sur le territoire de l’agglomération dijonnaise. D’autres mesures, en lien avec la crise actuelle du COVID-19, ont été adoptées par la collectivité. Ci-dessous le communiqué.

15 mai 2020 à 14h43 par la rédaction

K6 FM
Crédit: Photo dillustration K6FM

François Rebsamen a présidé jeudi 14 mai le premier bureau métropolitain depuis le début de la crise sanitaire. Après une minute de silence dédiée à la mémoire de Robert Poujade et Jean-François Bazin, 74 délibérations ont été votées à l’unanimité des membres présents parmi lesquels tous les maires de la métropole à l’exception de celui de Talant.

En préambule, la directrice du CHU de Dijon, Nadiège Baille a été invitée par François Rebsamen, également président du conseil de surveillance, à présenter un état de la situation liée au COVID19. Elle a exposé devant les élus la stratégie sanitaire et les moyens déployés pour faire face. Les élus ont rendu un hommage appuyé à tout le personnel soignant et administratif mobilisé au sein du CHU.

Un rapide bilan de l’activité des services métropolitains et des délégataires de service public (transports, eau, déchets) a également été présenté, en présence notamment de Thomas Fontaine, directeur de DIVIA. La mobilisation et l’engagement des personnels ont été particulièrement salués.

 

Parmi les mesures fortes adoptées :

Plan vélo : 1 million d'euros pour accélérer le développement du cyclable

Le PLUi-HD voté en fin d'année dernière prévoit de faire passer la part du vélo dans les mobilités de 3,2 % à 12 % à l'horizon 2030. François Rebsamen a annoncé la mobilisation immédiate d'une enveloppe de 1 million d'euros destinée à amplifier le développement du vélo sur le territoire métropolitain. L’annonce du recrutement d’un chargé de missions « vélo et mobilités actives » a été faite, qui entrera en fonction en juillet. Il sera en charge de l'application du plan d’aménagements cyclables, du traitement des discontinuités cyclables et autres points noirs du réseau. Il sera chargé de l’élaboration du nouveau plan vélo. Plusieurs opérations seront lancées dans les 15 prochains jours en lien avec Divia : mise à disposition de 400 vélos supplémentaires en location longue durée, abonnement 24h à DiviaVélodi gratuit jusqu'au 2 juin. D’autres offres promotionnelles sont en cours d'élaboration par le délégataire.

Masques : toutes les communes de la métropole livrées d'ici à la fin du week-end

Comme François Rebsamen l'avait annoncé, toutes les communes de la métropole sont aujourd'hui dotées de masques chirurgicaux. La livraison en masques en tissu lavables et réutilisables de toutes les communes, débutée dimanche dernier, sera achevée ce week-end à raison de 2 masques en tissu par habitant, et pour le personnel municipal si nécessaire. Plus d’un demi-million de masques auront ainsi été distribués aux habitants de la métropole afin de les aider à faire face aux premiers jours du déconfinement.

Soutien à l’activité économique dans le contexte de la crise sanitaire

 

Le Bureau de la métropole a adopté plusieurs délibérations d’importance :

Il a voté des garanties d’emprunts (48 millions d’euros destinés à HLM Grand Dijon Habitat, Orvitis et Habellis, concernant la construction de 500 logements) et des subventions (1,3 M€) pour la réalisation de 100 logements. La plupart de ces aides concernent des opérations déjà lancées ou en cours de finalisation qu’il convient de soutenir en accompagnement de l’emploi et de l’activité économique du secteur du bâtiment sur la métropole.

Il a décidé d’exonérer les loyers et charges pour une période de 6 mois des entreprises et associations locataires de la métropole. Ce soutien concerne notamment les 14 entreprises installées sur le site du technopole Agronov-Bretenière mais aussi d’autres entreprises installées sur les terrains ou dans des locaux à vocation économique de la métropole.

Il a décidé de la création d‘un fonds de solidarité métropolitain doté de 500 000 €, qui devra être activé dans le cadre des compétences économiques de la métropole, en lien avec la Région. Il pourra s’agir d’avances remboursables, pour le paiement de loyers, la reconstitution de stocks, destinées aux entreprises des filières d’excellence du territoire ou appartenant aux secteurs les plus touchés comme le tourisme, l’hôtellerie, le commerce, la culture... Les chambres consulaires seront étroitement associées à l’établissement des critères d’éligibilité et à la mise en œuvre de ce fonds de solidarité métropolitain.

    Plusieurs subventions ont été accordées pour des actions en lien avec l’attractivité du territoire, notamment pour l’animation de la FoodTech, les projets du technopole santé et les actions de coopération entre le pôle de compétitivité Médicen et le Pôle BF-Care, ou encore le projet RéadaptTIC porté par le CHU.

François Rebsamen a rappelé, en soutien à l’activité économique, que l’instruction des permis de construire s’est poursuivie pendant la période de confinement.

Transfert de compétences : nouvelle organisation de l’accueil social, mise en œuvre du fonds de solidarité pour le Logement et du fonds d'aide aux Jeunes

Au 1er juin, les compétences sociales jusqu'ici portées par le Conseil départemental sont transférées à Dijon métropole, conformément à la Loi et aux dispositions de l’arrêté préfectoral du 25 novembre 2019. Une nouvelle organisation sociale est en cours de déploiement à l’échelle de la métropole, à travers la mise en place d’une direction de l’action sociale métropolitaine. Le service social métropolitain est désormais chargé du premier accueil social des personnes en difficulté. Huit territoires d’intervention ont été définis afin de couvrir l’ensemble des besoins de la population. Le rôle des CCAS sera ainsi renforcé, au service des publics les plus fragiles. Le Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL) et le Fonds d'Aide aux Jeunes (FAJ) relèveront désormais de la métropole. Le FSL accorde des aides financières aux personnes qui rencontrent des difficultés pour assurer les dépenses de leur logement. Le FAJ apporte un soutien financier aux jeunes de 18 à 25 ans pour appuyer leur insertion sociale et professionnelle.