François Sauvadet s'engage auprès de l'État pour une vaccination rapide et efficace sur tout le territoire du département

Dans un communiqué envoyé ce lundi soir, François Sauvadet, le président du conseil départemental de la Côte d’Or, dit s'engager auprès de l'État pour une vaccination rapide et efficace sur tout le territoire du Département contre le COVID-19.

4 janvier 2021 à 16h52 par la rédaction

K6 FM
Crédit: Philippe Gillet/CD21

« La vaccination contre la COVID-19 vient de commencer en France par les territoires les plus touchés par le virus, et malheureusement, la Côte-d'Or fait partie des Départements où le nombre de malades reste élevé. Le Département de la Côte-d'Or est depuis le début de la crise sanitaire aux côtés des plus fragiles. Parmi ceux-ci, les personnes âgées et les personnes en situation de handicap font partie des publics à risque car la maladie peut avoir des conséquences dramatiques pour leur santé.

Depuis décembre 2020, la Vice-présidente Catherine LOUIS et les services départementaux participent à la cellule opérationnelle de coordination de la vaccination mise en place par le Préfet Fabien SUDRY, avec la participation active de l'Agence Régionale de Santé (ARS) qui a en charge l'organisation sanitaire de la vaccination. Ce 4 janvier 2021, lors de la réunion de la cellule opérationnelle, le Département de la Côte-d'Or a proposé son assistance et ses moyens afin de faciliter la vaccination sur tout le territoire départemental :

- Soutien logistique au transport du vaccin, sous le contrôle sanitaire des laboratoires hospitaliers et avec l'aide technique du Laboratoire Départemental de la Côte-d’Or ;

- Soutien financier à la mise en place de centres de vaccination dans les EHPAD privés, mutualistes et associatifs, ceux des EHPAD hospitaliers étant pris en charge par le Ministère de la Santé, ainsi que dans les établissements accueillant des personnes en situation de handicap ;

- Soutien à la mise en place de centres de vaccination dans les communes, au plus près des personnes identifiées comme vulnérables. Ensemble, État, Département, Communes et Établissements accueillant les personnes âgées et handicapées, nous pouvons réussir l'opération complexe de la vaccination. »

Communiqué