Actualités locales

Glyphosate : nouvelles contaminations en Côte-d'Or

23 avril 2019 à 09h10 Par la rédaction
Crédit photo : DR

Le collectif "glyphosate 21" révèle de nouvelles informations sur les récentes contaminations en Côte-d'Or.

Un record à 2,97 µg / litre dépisté. La deuxième session d'analyse d'urine confirme la contamination générale de la population au glyphosate.

Les 68 prélèvements réalisés le 16 mars au gymnase Chambellan à Dijon sont tous positifs : les résultats varient entre 0,14 et 2,97 ug/l, avec une moyenne de 1,09  ug/l, alors même que le taux légal à ne pas dépasser dans l'eau potable est de 0,1 µ g / l.

Les taux de cette analyse sont plus élevés que ceux de la 1ere session, qui avait eue lieu en janvier.

Les 63 analyses présentaient alors des taux variant entre 0,49 et 2,02 pour une moyenne de 0,87µg/l.

Cette hausse sensible est-elle due à la saisonnalité ? En mars, certains avaient commencé la vaporisation de pesticides.

En tous cas la conclusion est sans appel, il faut agir !

En cette période d'élections européennes, il nous semble que le moment est idéal pour interroger nos élus et nos candidats

- A quelle vitesse s'engagent-ils à accompagner nos agriculteurs dans leur transition vers des pratiques durables, sans chimie de synthèse, seules garantes d'un environnement sain et d'une nourriture qualitative ?

- Quelles mesures d'urgence veulent-ils appliquer pour protéger les écoles, habitations et tous les points de captage d'eau potable ?

Les preuves sont là. Nous avons tous du glyphosate dans le corps. A des taux inacceptables : le bon taux, c'est zéro !!

Il est temps de reprendre le contrôle sur notre environnement et sur ce que nous mangeons.

Il est temps que les institutions publiques et les industriels prennent leurs responsabilités.

Le collectif glyphosate 21 et les citoyens prennent les leurs et s'engagent en déposant prochainement de nouvelles plaintes pour :

    Mise en danger de la vie d'autrui

    Tromperie aggravée

Atteintes à l'environnement (Destruction de la biodiversité, pollution des cours d’eau, des nappes phréatiques, des sols …),

Contre les responsables de la fabrication et de la mise sur le marché de ces produits toxiques.

A ce jour ce sont plus de 1559 personnes qui ont participé aux analyses à ce jour et plus de 1444 qui ont ou vont déposer plainte.

Communiqué du collectif glyphosate 21