Actualités locales

La préfecture dans l’obligation de loger deux familles immigrées à Dijon

03 juillet 2019 à 08h39 Par Fabrice Aubry
Crédit photo : K6FM

Une décision de justice prise ce mardi par le juge des référés du tribunal administratif de Dijon somme le préfet de Côte d’Or à trouver un logement pour deux familles immigrées à Dijon.

Plusieurs familles demandeur d’asile et arrivées à Dijon il y a un mois étaient à la recherche d’un logement. Selon ces familles, cette requête leur a été refusée lorsqu’elles ont contacté le 115 « en raison de nouvelles consignes données par le préfet qui a décidé de stopper la mise à l’abri des primo arrivants. »

Soutenue par plusieurs associations, ces familles ont saisi la justice et une audience en référé avait lieu ce mardi au tribunal de Dijon. Nous avons appris ce mardi en fin d’après-midi que le juge avait décidé de donner gain de cause à ces familles et de mettre en demeure le préfet afin de fournir un hébergement à ces personnes. 

Voici la réaction de Paul Garrigues, Président de la section de Dijon de la Ligue des Droits de l’Homme :

« Nous nous félicitons de cette décision qui devrait permettre de mettre fin à des situations  insupportables. Nous ne pouvons que déplorer que le refus de tout dialogue de la part des pouvoirs publics saisis par les associations de défense des droits humains depuis le 7 juin ait condamné ces personnes à ces jours de souffrance et à devoir saisir la justice pour ce qui relevait de mesures d'humanité élémentaires. »