La sècheresse s’accélère en Côte d’Or

Avec la canicule, la sécheresse s’aggrave petit à petit en Côte d’Or. La préfecture nous indiqué que des mesures de restriction seront mises en place à partir de ce lundi dans le département.

28 juin 2019 à 14h34 par la rédaction

K6 FM
Crédit: Photo dillustration K6FM

Le déficit de pluviométrie des 5 derniers mois n’a pas permis la recharge hivernale des nappes souterraines, qui atteignent pour certaines des niveaux bas voire très bas. Le temps très sec et les températures élevées observées ces derniers jours entraînent une forte chute des niveaux dans les cours d’eau. Cette tendance est confirmée par les prévisions météorologiques qui excluent à ce jour le retour d’un épisode pluvieux significatif et durable impliquant une dégradation de la situation à venir.

Conséquence de cette situation, au 24 juin un tiers des bassins hydrologiques suivis ont franchis leur seuil d’alerte. Dans ce contexte, le Préfet de Côted’Or a réuni le 27 juin 2019 la cellule départementale de veille pour la sécheresse composée notamment de représentants des collectivités, des chambres consulaires, de la profession agricole, de la fédération de pêche et des commissions locales de l’eau.

Cet exercice a mis en évidence une accélération de l’étiage qui se traduit désormais par le franchissement du seuil d’alerte sur 6 des 18 bassins versants identifiés en Côte-d’Or. Dans ce contexte, le Préfet a signé un arrêté préfectoral de constat de franchissement de seuil applicable le 1er juillet 2019.

Sur les 6 bassins versants concernés (en jaune sur la carte), cet arrêté met en place des mesures de restriction d’usage pour les activités agricoles, industrielles et les golfs. L’irrigation agricole est ainsi interdite aux heures les plus chaudes de la journée mais reste possible de 17 h à 12 h en semaine.

Des mesures générales de restriction qui intéressent principalement les particuliers et les collectivités sont également mises en place sur l’ensemble du département. Elles ont pour objectif essentiel de garantir l’alimentation en eau potable des populations. Elles doivent également appeler l’attention de chaque usager, y compris les plus faibles consommateurs sur la rareté de l’eau et inciter les consommateurs les plus importants à s’engager dans des démarches d’économie. Les principales mesures à appliquer par les particuliers, associations et collectivités sont :

L’interdiction d’arroser les pelouses, espaces verts publics ou privés ; de laver les allées, terrasses, toitures, voiries, trottoirs, et les véhicules en dehors des stations de lavage.

L’arrosage des potagers, des massifs fleuris et terrains de sport reste autorisé de 19h00 à 10h00.

 

En dehors des communes soumises à ces restrictions, chaque citoyen est invité à une gestion la plus économe possible de la ressource en eau.

Arrosage des pelouses : Interdit

Arrosage des potagers, des massifs fleuris, et des plantations des commerces de végétaux : Interdit de 10 heures à 19 heures

Lavage des véhicules à son domicile, lavage des toitures, des façades et des abords des immeubles : Interdit sous réserve des strictes nécessités de l’hygiène publique

Remplissage des piscines privées : Interdit sauf 1ère mise en eau de piscines dont la livraison des travaux ne peut être réalisée qu'après remplissage, sous réserve de l'accord du maire en liaison avec le gestionnaire du réseau d'eau potable

Ces mesures sont susceptibles d’évoluer en cas aggravation de la sécheresse.

Communiqué de la préfecture de Côte d’Or