Le conseil départemental a voté 2,5 millions d’euros pour les Côte-d’Oriens

La dernière commission permanente du conseil départemental de la Côte d’Or avait lieu ce lundi. Un budget de 2,5 millions d’euros a été voté. Ci-dessous quelques détails de ce budget.

10 novembre 2020 à 16h00 par la rédaction

K6 FM
Crédit: Photo dillustration K6FM

Dispositif d’Aide Exceptionnelle d’Urgence :

Afin d’accompagner les personnes fragilisées par la crise sociale et économique, le Département a mis en place un dispositif d’Aide Exceptionnelle d’Urgence, prolongé jusqu’au 31 décembre de cette année. Début octobre, plus de 1.900 demandes avaient déjà été accordées dans ce cadre, représentant plus de 811.000 €. Lors de cette réunion, les élus ont voté en faveur de la modification du règlement afin d’ouvrir à un plus grand nombre l’éligibilité à cette aide.

Insertion : plus de 320.000 €

Dans le cadre du Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen (FSE) 2014-2020 pour l’Emploi et l’Inclusion, au titre de l’appel à projets relatif au Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi (PLIE) de l’agglomération dijonnaise, 322.497 € ont été accordés à dix organismes oeuvrant dans l’insertion sociale et professionnelle.

Violences conjugales : 25.000 €

Dans notre département, l'accompagnement des femmes victimes de violences est organisé autour de plusieurs leviers, avec l'appui du Conseil Départemental : hébergement d'urgence, intervention des assistantes sociales de la Gendarmerie et de la Police Nationale, accompagnement par les professionnels des Agences Solidarités Côte-d’Or et par l'Association Solidarité Femmes 21. Le Conseil Départemental renouvelle sa Convention Pluriannuelle d’Objectif et de Moyens avec cette dernière que le Département soutient depuis de nombreuses années notamment via une subvention annuelle de 25.000 €.

Personnes âgées : plus de 3.000 €

Le Dispositif Autonomie Habitat-Personnes Âgées (DAH-PA), destiné au maintien à domicile des personnes âgées en perte d’autonomie, contribue à la prise en charge financière des frais d’adaptation de l’habitat liés à la dépendance. À ce titre, le Conseil Départemental, aide quatre particuliers pour un montant total de subvention de 3.400 €.

Action sociale et solidarité :

Un atelier cuisine organisé par le Centre Communal d'Action Sociale de Quetigny et l'Epicerie solidaire Epimut, destiné aux personnes faisant l'objet d'un suivi social et/ou bénéficiant de la prestation de l'épicerie solidaire, aura lieu en décembre lors d'un repas de Noël avec la possibilité d'inscrire 30 personnes. Le Département participe à l’achat des denrées à hauteur de 173 € et mobilisera un de ces agents travailleur social de l’Espace Solidarités Côte-d'Or (ESCO) de Quetigny.

Villages Côte-d’Or : plus de 160.000 €

Destiné à soutenir les opérations d'investissement contribuant à la valorisation ou à la création d'éléments du patrimoine bâti communal, l'Appel à Projets "Villages Côte-d'Or" a permis à l'Assemblée Départementale d'attribuer 162.858 € à 38 communes réparties sur l’ensemble du territoire pour de nombreux travaux de réhabilitation et d’aménagement.

Patrimoine communal, culturel, sportif et voirie : plus de 210.000 €

Dans le cadre de plusieurs appels à projets ayant pour objectif d'attribuer des soutiens financiers aux collectivités pour des travaux d'investissements dans le bâti communal, la voirie, le patrimoine protégé au titre des Monuments Historiques et le Patrimoine Rural Non Protégé ou l'équipement sportif, les Conseillers Départementaux ont accordé 216.873 € à 12 communes réparties sur l’ensemble du territoire.

Partenariat avec la Fondation du Patrimoine : 30.000 €

La Fondation du Patrimoine soutient la restauration du patrimoine privé non protégé au titre des Monuments Historiques, par l’octroi d’un label assorti d’une subvention et ouvrant droit à d’importantes réductions fiscales. Dans le contexte économique actuellement difficile, le partenariat avec la Fondation du Patrimoine est un levier efficace pour le maintien de l’activité et de l’emploi dans le secteur des entreprises du patrimoine. En plus de la reconduction de la convention de partenariat, une subvention complémentaire de 30.000 € a été accordée s’ajoutant aux 20.000 € d’ores et déjà versés en mars dernier.