Le directeur général des concessions Renault de Dijon et de Beaune réagit aux annonces d’Emmanuel Macron

Emmanuel Macron a annoncé ce mardi un plan de relance de 8 milliards d’euros pour le secteur de l’automobile. Nous avons recueilli la réaction de Camille Guyot, directeur général du groupe Guyot, qui gère les deux concessions Renault de Dijon et de Beaune.

27 mai 2020 à 8h17 par Fabrice Aubry

K6 FM
Camille Guyot, directeur g�n�ral du groupe Guyot
Crédit: DR

Ventes quasi nulles pendant deux mois, des stocks qui s’accumulent… le secteur automobile a subi de plein fouet la crise du COVID-19. Pour aider les professionnels de la filière, Emmanuel Macron a dévoilé ce mardi un plan de relance de huit milliards d’euros.

Un plan qui prévoit notamment des aides pour l’achat de véhicules électriques et hybrides, et une prime à la casse qui concernera 200 000 véhicules. Il s’agit de mesures qui entreront en vigueur à partir du 1er juin. 

De son côté, Marie-Guite Dufay, la présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, se félicite d’un « plan de relance qui concilie compétitivité, transition écologique et souveraineté industrielle pour la filière automobile »

Ces mesures sont-elles suffisantes ? Nous avons posé la question à Camille Guyot, directeur général du groupe Guyot, qui gère les deux concessions Renault de Dijon et de Beaune. Nous avons également évoqué avec lui la situation actuelle du groupe Renault, en pleine tourmente, qui prépare un plan de suppression massif de postes. 

Retrouvez ci-dessous l’interview de Camille Guyot :