Le nouveau conseil de Dijon métropole est installé

La séance d’installation de Dijon métropole avait lieu ce jeudi. Sans surprise, François Rebsamen a été réélu à la tête de la collectivité par 61 voix sur 86.

17 juillet 2020 à 4h53 par la rédaction

K6 FM
Crédit: Photo dillustration K6FM

« Je commencerai par vous dire la satisfaction que j’ai en tant que président de la métropole de Dijon auquel cette assemblée vient de renouveler sa confiance, d’avoir su engager et mettre en œuvre depuis longtemps une politique écologique et environnementale déterminée. Ces enjeux concernent la qualité de vie des habitants, et surtout leur avenir ». François REBSAMEN, extrait de son discours d’installation.

Le président de Dijon métropole a, dans son allocution d’investiture, adressé ses remerciements aux élus. Il a ensuite rendu hommage au travail accompli par les élus et les services au cours du mandat précédent, au travers notamment de plusieurs grands chantiers : l’élaboration du PLUI-HD, « un travail colossal », une véritable feuille de route qui est « un document complet, associant à la fois urbanisme, habitat, déplacements et développement durable, et qui traduit une ambition très forte pour améliorer la vie quotidienne des habitants et lutter contre le changement climatique ». A ce jour, 88% des habitants de la métropole résident à moins de 400m d’une liane ou 300m d’une ligne de bus complémentaire ou de proximité ; le transfert des compétences du Département vers la métropole, effectif depuis le 1er juin 2020 « Il y a un très bel enjeu à s’emparer de ces compétences sociales pour rendre les politiques métropolitaines plus efficaces, par exemple dans le domaine éducatif ou de la jeunesse » ; le lancement du projet TIGA « système alimentaire durable », avec l’ambition à 10 ans de faire de Dijon métropole la vitrine et le fournisseur d’une agro écologie et d’une agriculture performantes et durables en milieu urbain, et d’atteindre l’autonomie alimentaire ; la mise en place de la smart city « OnDijon », première métropole intelligente de France et seconde au niveau mondial derrière Singapour « cette dynamique économique, nous devons l’entretenir en capitalisant sur les secteurs dans lesquels nous disposons d’un avantage concurrentiel : la santé, l’agro-alimentaire, le numérique et le tourisme » a conclu François REBSAMEN.

Le président a ensuite présenté 5 priorités pour les 6 ans à venir. Ancrer la métropole dijonnaise dans son rôle de référence écologique en France et en Europe par la poursuite des investissements sur le réseau de chaleur urbain, sur les énergies renouvelables, la création d’une ferme photovoltaïque, l’installation des unités de production d’hydrogène, le déploiement d’un plan massif pour la réhabilitation énergétique des bâtiments, la protection de la biodiversité… Construire une métropole solidaire avec au premier plan la lutte contre la pauvreté « les métropoles attirent des richesses et du développement mais elles attirent aussi des personnes en grande difficulté. Elles ont un important rôle à jouer parce que ce sont elles qui disposent justement des compétences pour agir sur le logement, le développement économique, l’emploi et les mobilités ». Poursuivre le développement économique métropolitain par un travail accru sur les filières d’excellence identifiées dans le projet métropolitain : la santé, l’agroalimentaire, le numérique, le tourisme, l’enseignement supérieur… François REBSAMEN a réaffirmé l’engagement de Dijon dans une alliance des territoires vertueuse. Des coopérations économiques, touristiques et universitaires existent et d’autres sont envisagées. La métropole souhaite aussi renouer une relation contractuelle avec le département de la Côte d’Or, et un contrat de métropole est d’ores et déjà en cours avec la Région Bourgogne-Franche-Comté.

François REBSAMEN a terminé son allocution par un point sur les finances locales. Dans notre pays et à Dijon, l’impact de la crise sanitaire sera lourd et provoquera une dégradation des finances publiques. Il faut s’attendre à des difficultés malgré un compte administratif 2019 particulièrement sain « Sans doute jamais, dans la mandature qui débute, n’aurons-nous à nouveau un compte administratif de cette qualité ».

Il a réaffirmé sa volonté de rassembler autour d’un projet commun avant de conclure « C’est avant tout sur des valeurs que repose notre action, je ne l’oublie jamais et souhaite que tous ensemble, cette solidarité qui a fait notre histoire et qui fait notre force, demeure notre feuille de route ».

Lors de ce conseil d’installation, les vice-présidences ont été attribuées. Ci-dessous, l’exécutif de la nouvelle mandature.

1- PRIBETICH Pierre                                   Actes administratifs, éco-habitat, urbanisme, PLUI-HD, relations contractuelles avec la Région, fonds européens

2- FALCONNET Thierry                              Renouvellement urbain, mobilités, transports

3- KOENDERS Nathalie                              Déplacements doux, plan vélo, Capitale verte européenne, relations avec le Département

4- ALMEIDA José                                        Finances

5- DETANG Rémy                                       Réseau routier métropolitain, voirie, personnel, affaires foncières, EPFL

6- ZIVKOVIC Sladana                                 Tourisme, relations internationales, export

7- DODET Jean-François                            Biodiversité, qualité de l’air, plan bruit

8- TENENBAUM Françoise                        Solidarité, politiques sociales, santé

 9- MASSON Jean-Patrick                           Transition écologique, déchets, énergies renouvelables (hydrogène et photovoltaïque), réseaux, concessionnaires et régies, H2020

10- DESEILLE François                               Patrimoine bâti et complexe funéraire

11- GRIMPRET Dominique                          Relations intra-métropolitaines

12- JUBAN Danielle                                     Développement économique, attractivité, foires et salons

13- GIRARD Jean-Claude                            Commande publique, commission d’appels d’offres

14- TOMASELLI Claire                                Equipements sportifs, relations avec les clubs professionnels

15- LEMANCEAU Philippe                          Transition alimentaire, plan alimentaire territorial, TIGA, restauration collective

16- JUILLARD-RANDRIAN Marie-Hélène  PME, Start-up, recherche, transferts de technologies

17- MOREL Jean-Philippe                           Commission de sécurité

18- HOAREAU Antoine                                Eau et assainissement, prospective territoriale?.