Le port du masque sera obligatoire dans toutes les rues de Dijon à partir de samedi

La décision a été annoncée ce jeudi après-midi par le préfet de Côte d’Or : l’obligation du port du masque sera étendue à partir de samedi à toutes les rues de Dijon, mais aussi aux communes de Chenôve, Longvic, Talant, Quetigny, Fontaine-les-Dijon, Saint-Apollinaire et la ZAC des Grandes-Varennes, à Ahuy.

3 septembre 2020 à 15h52 par Fabrice Aubry

K6 FM
Crédit: Photo dillustration K6FM

Cela fait depuis le 15 août que le port du masque est obligatoire dans l’hyper-centre de Dijon, devant la gare, et sur certains marchés de l’agglomération dijonnaise. Depuis plusieurs jours, les différents indicateurs ont montré un regain de l’épidémie de COVID-19 en Côte d’Or. Même si la situation n’est pas dramatique, la préfecture et la mairie ont préféré étendre la législation à l’ensemble du territoire de la ville de Dijon. Une nouvelle mesure qui entrera en vigueur ce samedi 5 septembre, et qui sera applicable pendant un mois minimum, la journée, de 8h à minuit. Une nouvelle mesure, certes contraignante, mais dont l'objectif est d'éviter absolument un nouveau confinement. Cette obligation concerne Dijon, mais également les communes de Chenôve, Longvic, Talant, Quetigny, Fontaine-les-Dijon, Saint-Apollinaire et la ZAC des Grandes-Varennes, à Ahuy. 

A noter qu'il y a des exceptions : il n’est pas obligatoire de porter le masque la nuit, mais aussi dans les parcs publics et grands jardins, ainsi que pour les cyclistes et joggeurs. 

Après cette annonce, certains maires de la métropole ont réagi ce jeudi. C'est le cas de José Almeida, premier édile de Longvic. Voici son communiqué : 

« J’ai décidé que puisse être organisée une nouvelle distribution de masques en tissu pour les Longviciens. Ainsi, sur le modèle de ce qui a été réalisé en mai dernier, les services municipaux sont mobilisés pour que cette distribution se réalise les lundi 7, mardi 8 et mercredi 9 septembre prochains. Une information va être distribuée dans toutes les boîtes aux lettres pour connaître les modalités pratiques de cette distribution gratuite de masques lavables.

En complément de cette mesure, j’ai également demandé à l’ARS qu’une campagne de dépistage soit organisée à Longvic, sous quelques jours. Ces annonces nous rappellent que l’épidémie de Covid-19 n’est pas derrière nous et qu’il nous revient, chacun à notre niveau, d’agir en responsabilité pour nous-même et pour les autres.

C’est d’ailleurs avec cette volonté de respecter scrupuleusement la réglementation sanitaire actuelle que, suite à la déclaration de 2 cas de Covid-19 parmi le personnel municipal, j’ai fait procéder à la fermeture au public pendant 14 jours du multi-accueil des Pitchouns et du Phare. Les agents concernés sont en quatorzaine, et vont bien, leur collègues sont placés en télétravail (lorsque c’est possible) jusqu’à ce qu’un test confirme qu’ils ne sont pas porteurs du virus. Naturellement, les usagers ont été informés pour qu’ils puissent aussi faire un test de dépistage de la Covid-19.

Depuis le début de la crise sanitaire, les agents de la Ville de Longvic portent le masque, et ont été formés à la conduite à tenir en cas de survenance de la Covid-19 ou en cas de suspicion de la maladie à travers un protocole de résilience Covid-19, véritable plan d’intervention visant à gérer les conséquences de la maladie au sein des services de la ville Longvic. »