Actualités locales

Le projet de « système alimentaire durable » de Dijon Métropole retenu par le gouvernement

13 septembre 2019 à 18h20 Par la rédaction
Crédit photo : Ville de Dijon

L’information a été confirmée ce vendredi : le projet de Dijon Métropole de « système alimentaire durable pour 2030 » a été retenu définitivement par le gouvernement dans le cadre du projet national « Territoires d’innovation de grandes ambitions ». Ci-dessous le communiqué de François Rebsamen.

Notre projet de territoire modèle « Système alimentaire durable de 2030 » a été retenu suite à l’appel à projet TIGA « territoires d’innovation de grande ambition » lancé par l’Etat. Après des mois de travail, plusieurs auditions et une première sélection parmi les 117 porteurs de projets, notre métropole est finalement sélectionnée. Je remercie le 1er ministre d’avoir retenu ce projet dont la qualité a su convaincre.   

C’est une grande nouvelle pour notre territoire. Un travail de longue haleine s’est engagé dès 2017 : 50 organismes et 180 personnes se sont réunis et ont travaillé ensemble pendant 18 mois pour arriver au résultat formidable que nous connaissons aujourd’hui. Il est le fruit de la mobilisation de tous les partenaires qui ont à cœur de faire de Dijon métropole une terre d’innovation et d’écologie : l’INRA, le Groupe SEB, le pôle de compétitivité Vitagora, le réseau Food Use Tech, Dijon Céréales, l’Université de Bourgogne, Orange... Ce projet, porté par Dijon métropole et déjà soutenu par 5 communautés de communes et la région Bourgogne-Franche-Comté, va bien au-delà des frontières de notre capitale régionale et bénéficiera à l’ensemble de notre département.   

Je tiens à remercier toutes celles et tous ceux qui ont contribué à faire de cette vision du territoire une réalité. Pour rappel, le budget prévisionnel du projet est de 42 millions d’euros.

Oui, nous portons à Dijon de grandes ambitions pour mieux produire et pour mieux manger. Ce projet, résolument tourné vers l’écologie et l’environnement est une démarche unique de développement territorial avec la filière agroalimentaire et place les citoyens au centre du système d’alimentation. Notre objectif est de faire de Dijon métropole la vitrine de l’agroécologie dans l’intérêt du plus grand nombre, basée sur des modèles économiques viables pour des productions locales créatrices d’emplois. Demain, notre territoire écologique, social et économique deviendra le démonstrateur d’un système alimentaire durable, responsable, et servira de modèle aux autres métropoles.

Communiqué de presse de François REBSAMEN