Le vaccin, la relance de l’économie et la sécurité au cœur des priorités de la préfecture de Côte d’Or

Accompagné de nombreux élus de la région et du département, Fabien Sudry, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté et préfet de la Côte d’Or, a tenu une conférence de presse de rentrée ce mercredi où il a notamment évoqué la stratégie de vaccination, les mesures d’urgence pour l’économie mais aussi les enjeux de sécurité dans le département.

14 janvier 2021 à 5h30 par Dimitri Coutand

K6 FM
Crédit: K6FM

Un objectif de 10 000 vaccinés en Côte d’Or avant fin janvier

Le préfet a tout d’abord évoqué la gestion de la crise sanitaire dans la région et le département, et plus précisément la stratégie de vaccination. Il a notamment annoncé la mise en place d’une dizaine de centres de vaccination dans la Côte d’Or. La réservation se fera d’ailleurs via la plateforme Doctolib. L’objectif affiché étant d’avoir vacciner 10 000 personnes en Côte d’Or d’ici la fin du mois. Pour le moment, 2 814 personnes ont déjà été vaccinés dans le département. Dans toute la région Bourgogne-Franche-Comté, 9 762 personnes ont reçu le vaccin.

Poursuivre le plan de relance enclenché en 2020

En ce qui concerne les mesures d’urgence de l’économie, Fabien Sudry veut « éviter l’effondrement du tissu économique et amortir les conséquences de la crise ». Cela passera par des aides de l’Etat, comme en 2020 où « jamais l’Etat n’avait dégagé autant de moyens en aussi peu de temps ». La Côte d’Or a notamment reçu 142 millions d’euros au titre de chômage partiel, 73,6 millions pour le fonds de solidarité et 936 millions pour les prêts garantis par l’Etat.

La mise en place du plan France Relance, le plan de relance économique mis en place par le gouvernement français dans le but de relancer l’économie française à la suite de la crise sanitaire, va également dans ce sens : « il s’agit ici de favoriser le redémarrage de l’économie, mais aussi de participer à sa transformation ». En 2020, ce plan de relance a notamment été un soutien aux projets industriels avec 80 millions d’euros investis dans la région pour 150 entreprises, dont 16 en Côte d’Or.

Sécurité : priorité à la lutte contre le trafic de stupéfiants

Enfin, pour ce qui est de la délinquance en Côte d’Or, un contrat local sur la sécurité va être mis en place pour concentrer les moyens et les prioriser sur les enjeux les plus importants de Dijon. Le trafic de stupéfiants est également un sujet qui préoccupe l’agglomération dijonnaise selon le préfet : « Nous sommes déterminés à lutter contre ce phénomène. Nous menons chaque mois une vingtaine d’opérations, notamment sur les points de deal ». L’année dernière, les quantités de drogues saisies représentaient un montant financier estimé à 94 millions d’euros sur la seule Côte d’Or.

Ecoutez Fabien Sudry, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté et préfet de la Côte d’Or, qui s’est exprimé à la suite de la conférence de presse :