Lutte contre le trafic de drogue en Côte-d’Or : plus de 2 millions d’euros saisis au premier trimestre 2021

La préfecture a fait le point ce vendredi sur la lutte contre le trafic et l’usage de drogue en Côte d’Or et sur les résultats obtenus sur le premier trimestre de l'année. Ci-dessous le communiqué.

9 avril 2021 à 8h08 par Dimitri Coutand

K6 FM
Crédit: Archives / Douanes de Dijon

Le mois de mars conclut un premier trimestre de lutte qui a privé l'économie souterraine de plus de 2 millions d'euros

En Côte-d'Or, la lutte contre les trafics et la consommation de produits illicites, au mois de mars 2021, a encore permis de priver l'économie souterraine de plus de 1 083 000 € grâce à l'engagement de répression menées par l'ensemble les services de police, de gendarmerie, des douanes et de l'administration pénitentiaire.

Sous l’autorité de Fabien Sudry, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté, préfet de la Côte-d’Or, et d'Eric Mathais, procureur de la République près le tribunal judiciaire de Dijon, 102 opérations ont été menées ce mois permettant notamment la saisie de :

  • 112,8 kg de cannabis (prix de revente estimé à plus d'1 million d'euros)
  • 953 g de cocaïne (prix de revente estimé à 62 900 €)
  • 548 g d'héroïne (prix de revente estimé à 18 000 €)
  • 155 sachets d'ecstasy (prix de revente estimé à 1 550 €)
  • 1175,00 € en numéraire
  • 4 armes à feu

Ces opérations ont conduit à 35 interpellations.

29 amendes forfaitaires délictuelles ont également été établies au cours du mois de mars à l'encontre des consommateurs.

Trois mois de lutte fructueuse et plus de 2 143 000 € de moins pour les trafiquants

La pression exercée par l'ensemble des services concernés par la lutte contre le trafic et la consommation de stupéfiants durant le premier trimestre 2021 a permis la saisie de quantités importantes de produits illégaux et de numéraire, représentant au total :

  • 228 kg de cannabis (prix de revente estimé à plus de 2 millions d'euros)
  • 1,568 kg de cocaïne (prix de revente estimé à 103 488 €)
  • 1,017 kg d'héroïne (prix de revente estimé à 33 561 €)
  • 453 sachets d'ecstasy (prix de revente estimé à 4 530 €)
  • 1 780 € d'avoirs criminels
  • 4 armes à feu

De janvier à mars, ces opérations ont conduit à 106 interpellations sur l'ensemble du département et à l'établissement de 44 amendes forfaitaires délictuelles à l'encontre de consommateurs.