Ou en est le déploiement de la fibre optique en Côte-d’Or ?

Le conseil départemental organisait ce mardi un point d’étape avec les différents acteurs concernés au sujet du déploiement de la fibre optique en Côte-d’Or. Ci-dessous le communiqué suite à cette réunion.

9 septembre 2020 à 5h46 par la rédaction

K6 FM
Une r�union avec les diff�rents acteurs concern�s �tait organis�e ce mardi par le conseil d�partemen
Crédit: Philippe Gillet/CD21

Le Président du Conseil Départemental de la Côte-d’Or a reçu l’ensemble des groupements d’entreprises titulaires afin de faire un point de situation sur le déploiement de la « Fibre à la maison » en Côte-d’Or.

Aux côtés des équipes du Conseil Départemental étaient présents les représentants des entreprises concernées :

ORANGE (maître d’œuvre – conception des études et suivi des travaux) ;

EFFAGE et SOBECA pour le groupement Lot 1 (plaque Is-sur-Tille) ;

RESONANCE et SOBECA pour le groupement Lot 2 (plaque Châtillonnais) ;

SOGETREL et SNCTP pour le groupement Lot 3 (plaque Montbard).

 

Au cours de cette réunion, le Président a rappelé les objectifs fixés par le Département afin d’être au rendez-vous avec les Côte-d’Oriens :

La couverture à 8 Mb/s sur l’ensemble du département (triple play : TV, Internet, téléphone) d’ici la fin de l’année ;

L’achèvement du déploiement de la « Fibre à la maison » - FTTH d’ici fin 2022 (soit un gain de 3 ans sur le calendrier initial) ; le SDANT visant prioritairement les zones de carence de l’ADSL.

La Côte-d’Or se place parmi les territoires les plus avancés en matière de rythme de déploiement du Très Haut Débit (THD) de la région Bourgogne-Franche-Comté. A l’occasion de cette réunion, il a été rappelé que les plannings initialement prévus avaient été remis à jour avec l’ensemble des acteurs. Une nouvelle phase de réactualisation s’est en effet avérée indispensable suite à la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, puisqu’elle a engendré un retard sur le déploiement de l’ordre de 4 mois.

En tenant compte de ce planning, l’objectif aujourd’hui est la construction de 14 000 prises à la fin de l’année 2020, dont 10 000 prises ouvertes à la commercialisation. Ces prises seront réparties de la façon suivante : plus de 5000 prises respectivement sur les plaques Montbard et Châtillonnais et plus de 4000 prises sur la plaque Is-sur-Tille. Ainsi, d’ici la fin de l’année, il sera fourni à 629 communes un débit de 8 Mb/s. Le Président n’a pas manqué de rappeler que, malgré les aléas rencontrés, le Département restait à l’écoute des entreprises si elles rencontraient des difficultés liées à la pandémie de Covid-19.