Patrick Jacquier : « Nous avons déjà observé une baisse de 5 à 10% de réservation dans l’hôtellerie »

Le Président de l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie de Côte d’Or présentait ce mercredi matin ses vœux de bonne année. Il a notamment évoqué les conséquences du mouvement des gilets jaunes dans le secteur de l’hôtellerie.

16 janvier 2019 à 9h45 par Fabrice Aubry

K6 FM
Patrick Jacquier, pr�sident de lUMIH de C�te dOr, ce mercredi pendant sa c�r�monie de vSux de bonn
Crédit: K6FM

On connaissait déjà les baisses de chiffre d’affaire dans le milieu du commerce depuis le début du mouvement des gilets jaunes. On a en revanche assez peu d’information sur l’état de la situation dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration. Patrick Jacquier, le président de l’UMIH de Côte d’Or (Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie), a donné quelques indications ce mercredi matin pendant sa cérémonie de vœux : « Nous avons déjà observé une baisse de 5 à 10% des réservations pour les mois à venir par rapport à 2018. Les étrangers choisissent très probablement un autre pays que la France, en raison de l’image qui est véhiculée par les gilets jaunes ». Un contexte morose qui s’ajoute aussi à la situation rencontrée à Dijon le 1er mai dernier. Ce jour-là, des inspecteurs du travail étaient venus à la rencontre des cafetiers du centre de Dijon pour leur demander de fermer boutique sous prétexte qu’il ne fallait absolument pas travailler le 1er mai. Un épisode qui avait entrainé une vive polémique dans la profession et que Patrick Jacquier a encore évoqué ce mercredi matin. 


Le président de l’UMIH de Côte d’Or a aussi évoqué avec nous les difficultés que rencontre le secteur pour recruter. Ecoutez ci-dessous son interview complète :