Plus de 110 000 euros de produits stupéfiants saisis en février en Côte d’Or

La préfecture a fait le point ce mercredi sur les saisies de drogue réalisées en Côte d’Or sur tout le mois de février. Ci-dessous le communiqué.

10 mars 2021 à 15h50 par la rédaction

K6 FM
Crédit: Archive / Douanes de Dijon

En ce mois de février, l'intensité des contrôles réalisés par les forces de l'ordre a débouché sur de nouvelles saisies de produits stupéfiants et plusieurs interpellations. La détermination des policiers et gendarmes à lutter contre l'ancrage des points de deal a de nouveau privé les trafiquants de +110 000 euros qui n'alimenteront pas l'économie souterraine, si néfaste à la vie dans les quartiers.


Sous l’autorité de Fabien Sudry, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté, préfet de la Côte-d’Or, et d'Eric Mathais, procureur de la République près le tribunal judiciaire de Dijon, les forces de l’ordre, les douanes et l’administration pénitentiaire, ont conduit au cours du mois de février 2021 81 opérations, qui ont notamment permis la saisie de :


6,244 kg de cannabis (prix de revente estimé entre 50 000 € et 60 000 €)


532 g de cocaïne (prix de revente estimé à 42 560 €)


407 g d'héroïne (prix de revente estimé à 16 280 €)


200 sachets d'ecstasy (prix de revente estimé à 2 000 €)


290 € en numéraire.


 


Ces opérations ont conduit à 34 interpellations.


Dans cette lutte contre les trafics, le Gouvernement a insisté sur la nécessité de verbaliser également les consommateurs. 8 amendes forfaitaires délictuelles ont ainsi été établies au cours du mois de février à leur encontre.


La création récente du quartier de reconquête républicaine dans le département de la Côte-d'Or à Dijon (Les Grésilles) et Chenôve (Le Mail) vient également marquer l'engagement fort de l'Etat qui se traduira par une présence renforcée des forces de police sur le terrain, au travers d'une action déterminée contre les trafics et pour la réappropriation de la voie publique par la population.