Actualités locales

Quelles aides pour les agriculteurs touchés par la sècheresse en Côte d’Or ?

31 août 2019 à 10h00 Par la rédaction
Crédit photo : Eric Melot

François Sauvadet, président du Département de la Côte-d’Or, a tenu ce vendredi une conférence de presse avec les représentants de la profession agricole et les acteurs de l’eau en Côte-d'Or pour présenter les actions du Département en faveur des agriculteurs touchés par la sécheresse.

La situation est grave, difficile, dans le monde de l’élevage, en particulier dans l’Auxois-Morvan (160 000 têtes de bétail). Il faut savoir qu’en période de sécheresse, une vache et son veau consomment environ 100 litres d’eau par jour. Imaginons les conséquences quand vous avez 200 ou 300 bovins et que vous n’avez plus de ressources dans les rivières, ce qui est le cas aujourd’hui !

François Sauvadet a donc annoncé des mesures d’urgence, mais aussi des mesures de plus long terme, afin de traiter cet enjeu dans toutes ses dimensions.

Pour ce qui concerne les mesures de très court terme, le Département reconduit les aides d’urgence décidées l’an dernier, à l’époque de l’épisode de canicule 2018, visant à favoriser l’approvisionnement en fourrage des exploitations, en lien avec la Région.

S’agissant des gestionnaires de l’eau, le Département va engager un accompagnement financier des collectivités, syndicats et gestionnaires de l’eau, pour faire face aux dépenses exceptionnelles auxquelles ils seraient confrontées pour l’approvisionnement en eau des éleveurs, afin d’éviter que les éleveurs ne soient appelés à supporter les surcoûts.

Enfin, le Département s’inscrit plus que jamais dans une stratégie de gestion durable de la ressource. Le Département a en effet lancé, en juin 2018, un schéma d’adaptation au changement climatique, démarche qui nous permettra, avec la Chambre d’agriculture, d’apporter une réponse durable et économiquement soutenable aux éleveurs face à ces aléas climatiques. Le futur accord-cadre pluriannuel entre le Département et la Chambre d’agriculture, présenté en novembre prochain, proposera un volet « changement climatique » incluant des actions innovantes pour répondre au manque d’eau.

Pour ce faire, nous allons étudier la faisabilité de la création de retenues d’eau collectives, ou individuelles, portées dans le cadre d’une réflexion à l’échelle du bassin versant, pour l’alimentation des animaux d’élevage.

Nous allons examiner la possibilité de mobiliser toutes les ressources existantes, hors eau potable, qui pourraient être engagées, là encore, pour l’approvisionnement en eau des animaux.

Nous allons également étudier la possibilité d’accompagner financièrement la collecte et le traitement des eaux de pluie (ex : acquisition de bâches, …).

L’objectif de cette stratégie départementale de l’eau et des milieux aquatiques aura 3 grands axes :

- garantir un accès à l’eau pour tous,

- préserver les milieux et les ressources pour demain (notamment avec les périmètres de protection),

- partager la connaissance pour agir à l’échelle de chaque bassin, ce qui est particulièrement important pour la Côte-d’Or, qui est à la tête de 3 bassins versants.

Communiqué du conseil départemental de Côte d’Or