Sébastien Mirek : « notre méthode, c'est l'écoute puis la co-construction »

Dans ses vœux adressés ce jeudi dans un communiqué, le référent du parti « La République En Marche » de Côte-d’Or explique l’objectif de la grande consultation et le grand débat national annoncé par Emmanuel Macron et qui aura lieu cette année.

3 janvier 2019 à 15h45 par la rédaction

K6 FM
Crédit: Twitter S�bastien Mirek

Je vous transmets au nom de la République en Marche de Côte d’Or mes meilleurs vœux de santé et de bonheur pour cette nouvelle année.

2019 s’annonce chargée.

En effet le début d’année sera rythmé par le grand débat national annoncé par Emmanuel Macron. L’objectif de ce débat est de trouver des solutions concrètes pour l’avenir de notre pays sur 4 problématiques majeures :

  • Transition écologique
  • Fiscalité et dépenses publiques
  • Démocratie et citoyenneté
  • Organisation de nos services publics

C’est une démarche inédite. L’ensemble des marcheurs iront en Côte d’Or, échanger avec nos concitoyens sur ce qui fonctionne bien et ce qui devrait mieux fonctionner.

C’est notre méthode : l'écoute puis la co-construction. Nous l’avons fait cette année sur la santé en ruralité en Haute Côte d’Or. Nous avons rencontré les acteurs du quotidien, ces citoyens, qui vivent et comprennent les enjeux de terrain afin de construire avec eux les solutions de demain.

C’est cette même méthode que nous avons engagé sur l’Europe. Avec notre Grande Marche pour l’Europe, vaste opération de porte à porte menée par les marcheurs, c’est plusieurs centaines d’entre vous aux quatre coins du département qui ont été entendus.

D’ailleurs l’Europe. C’est l’enjeu majeur de cette année 2019. Nous élirons cette année nos représentants au parlement européen. Nous serons tous mobilisés sur le terrain pour porter haut notre projet pour l'Europe.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter, en tant que personnel soignant, la santé pour 2019. Mais surtout, une bonne et heureuse année.

Communiqué de Sébastien Mirek Référent La République En Marche Côte-d’Or