Sécheresse : La situation est critique sur l’ensemble du territoire de la Côte-d'Or

Les faibles pluies reçues sur tout le territoire, les températures au-dessus de la normale et le faible remplissage des nappes font de cette année 2020 une année particulièrement sévère concernant la sécheresse. Ainsi, la majorité des sous-bassins versants sont en alerte renforcée ou en crise, les restrictions concernant l’usage de l’eau deviennent donc de plus en plus contraignantes. L’ensemble des usagers, qu’ils soient particuliers, collectivités, industriels ou agriculteurs sont donc invités à faire preuve de civisme en limitant au maximum leur consommation d’eau.

3 août 2020 à 10h00 par Franck PELLOUX

K6 FM

Dans ce contexte, les services de l’État ont réuni, le 30 juillet 2020, la cellule départementale de veille pour la sécheresse composée notamment de représentants des collectivités, de la profession agricole, de la fédération de pêche et de la protection des milieux aquatiques et des commissions locales de l’eau.

Le suivi hydrologique, réalisé en continu par les services de l’État, a mis en évidence une aggravation de la situation qui se traduit par le franchissement des seuils d’alerte sur la totalité des bassins versants du département.

 

La situation est la suivante :

? seuil d’alerte : Ouche aval, Ouche amont, Tille aval – Norges

? seuil d’alerte renforcée : Tille amont, Laigne-Petite Laigne, Bèze, Dheune, Bouzaise, Vouge et

Cent Fonts

? seuil de crise : Biètre, Serein-Romanée, Armançon-Brenne, Arroux, Seine, Ource-Aube,

Vingeanne et Saône

 

Dans ce contexte, le Préfet a signé un arrêté préfectoral de constat de franchissement de seuils applicable le 3 août 2020.

Sur ces bassins, des mesures de restriction d’usage pour les activités agricoles, industrielles ou les golfs sont donc mises en place.

Un tableau expliquant les mesures s’appliquant pour les professionnels et les collectivités locales est accessible sur le site internet des services de l’État.

Les mesures de restrictions générales déjà en vigueur qui intéressent principalement les particuliers et les collectivités sont maintenues en place sur l'ensemble du département. Elles ont pour objectif de garantir l’alimentation en eau potable des populations et de préserver le débit des cours d’eau.

Ces mesures de restriction doivent également appeler l’attention de chaque usager, y compris les plus faibles consommateurs, sur la rareté de l’eau et inciter les plus importants à s’engager dans des démarches d’économie. Elles sont susceptibles d’évoluer en cas d’aggravation de la sécheresse.

Les informations relatives aux mesures de restrictions, l’arrêté préfectoral, des plaquettes de communication ainsi que la carte des communes par sous-bassins versant sont disponibles sur le site internet des services de l’État.

Communique de presse