Suppression d’un nouveau TGV à Montbard : François Sauvadet pas content !

Le président du conseil départemental réagit face à la suppression de l’arrêt TGV de Montbard à 7h01, une nouvelle fois sans concertation. Voici son communiqué de presse.

4 novembre 2020 à 13h37 par Franck PELLOUX

K6 FM

COMMUNIQUE DE PRESSE du Président du Conseil Départemental de la Côte-d’Or

 

Je viens d’apprendre qu’avec la nouvelle période de confinement, la SNCF vient d’annoncer l’annulation de 75% des TGV à l’échelle nationale, et notamment la diminution de 7 à 2 aller-retours par jour entre la Côte-d’Or et Paris.

Cette décision entérine donc la suppression de l’arrêt TGV de Montbard pour Paris le matin à 7h01 sur notre territoire.

Je m’insurge contre cette décision arbitraire prise sans concertation et qui interdit aux usagers du quotidien de pouvoir rejoindre leur lieu de travail à Paris.

J’ai immédiatement saisi le Préfet ainsi que le directeur régional de la SNCF pour revoir au plus vite cette décision incompréhensible alors que le gouvernement souhaite que chacun puisse travailler.

Le télétravail est bien la règle annoncée, mais bon nombre de nos concitoyens ne peuvent pas faire autrement que de se déplacer.

Le 6 octobre dernier, nous apprenions déjà la suspension de l’arrêt TGV de Montbard pour Paris, le matin à 8h01, entraînant de lourdes contraintes pour la population de ce large bassin de vie en milieu rural qui se rend à Paris pour y travailler.

La SNCF doit proposer une véritable solution d’aller-retour permettant aux usagers qui partent de Montbard de se rendre à Paris pour y travailler, avec une amplitude horaire compatible avec une journée de travail ; ce qui n’est plus le cas avec ces annulations.