Elections départementales : David Camus et Corine Roussel candidats en Côte d’Or

David Camus et Corine Roussel sont candidats pour les élections départementales en Côte d’Or, sur le canton d’Auxonne Pontailler. Retrouvez ci-dessous leur communiqué.

4 juin 2021 à 18h28 par La rédaction Aubry

David Camus et Corine Roussel sont candidats dans le canton d’Auxonne Pontailler
David Camus et Corine Roussel sont candidats dans le canton d’Auxonne Pontailler
Crédit: DR

« L’enjeu est de redonner à notre canton, à nos communes, leur place dans la dynamique départementale !

Il nous faut apporter animation, soutien et accompagnement aux personnes âgées et à leur famille car dans nos campagnes l’isolement reste une épreuve et, nous le savons tous, le reste à charge en cas de placement de nos ainés pèse encore très lourd sur les budgets. La reconnaissance des personnes en situation de handicap progresse trop lentement. Donnons-leur les moyens d’accéder aux services, aux transports mais aussi à l’emploi quand cela est possible.

Il faut soutenir plus largement les projets des associations et des festivités qui apportent un attrait économique, touristique et culturel tout en favorisant le « vivre ensemble ». Nos jeunes, nos enfants sont l’avenir. Notre territoire se doit de développer tous les moyens nécessaires favorisant leurs déplacements, une réussite professionnelle avec des stages, des emplois de proximité. Et pour les plus jeunes, nous devons proposer des modes de garde adaptés pour aider les parents.

Bientôt il faudra pallier le désert médical rural. Le département pourrait aider les communes à restaurer ou construire des locaux pour accueillir des professionnels de santé. Soyons à l’écoute des besoins des agents du département pour améliorer le service public. Et développons la communication et les échanges entre les élus du département de notre canton et ses habitants.

Nous devons défende le monde rural, en valorisant le savoir-faire des agriculteurs et en les accompagnant dans leurs démarches administratives. Soutenons les réflexions sur la conversion à l’agriculture bio pour faire de l’écologie un projet qui devienne un projet de vie. Nous voulons plébisciter les produits locaux de qualité jusque dans nos collèges, en favorisant les circuits courts. Nous devons nous tourner vers un avenir constructif, en donnant un élan dynamique à nos communes se sentant éloignées des priorités données à la métropole.

Être conseiller départemental, oui mais nous souhaitons avant tout défendre notre canton ! »