Elections départementales : Martial Mathiron et Gaëlle Thomas candidats en Côte d’Or

Martial Mathiron et Gaëlle Thomas sont candidats pour les élections départementales en Côte d’Or, dans le canton de Genlis. Retrouvez ci-dessous leur communiqué.

17 mai 2021 à 9h15 par La Rédaction

Martial Mathiron et Gaëlle Thomas sont candidats en Côte d’Or
Martial Mathiron et Gaëlle Thomas sont candidats en Côte d’Or
Crédit: DR

« Gaëlle THOMAS, Conseillère municipale déléguée à la culture et à la citoyenneté à Genlis, Martial MATHIRON, Maire de Genlis ; accompagnés de leurs remplaçants Bernadette BERGER, 1ère adjointe au Maire d’Izeure et Paul MURANO, 1er adjoint au Maire de Longecourt-en-Plaine, présentent leur candidature, forts d’un projet au service de tous et de chacun.

Elus de terrain, disponibles et à l’écoute, ils ont prouvé que leur action était libre de tout engagement ou intérêt politique, au service de l’intérêt général. Ils souhaitent poursuivre le travail engagé dans leurs communes depuis le début de leurs mandats et agir concrètement pour le canton. Les atouts du territoire sont nombreux, à commencer par ses habitants, ses associations, ses élus municipaux. Les forces vives sont aussi constituées des agriculteurs, des entrepreneurs, artisans et chefs d’entreprises. Tous souhaitent et attendent que leurs élus départementaux puissent porter leurs voix au sein du Conseil départemental.

Pour cela, Gaëlle THOMAS et Martial MATHIRON défendront les valeurs de solidarités en rappelant que le département doit être aux côtés de ses habitants en leur apportant des solutions. Ils défendront la transition écologique en veillant à la préservation des ressources de demain. Enfin, le développement de la fibre optique, l’entretien des routes et collèges, le soutien aux sapeurspompiers ou encore l’aide aux communes resteront au cœur de leurs préoccupations. Libres de tout engagement partisan mais engagés aux côtés du Rassemblement des forces de progrès social et écologique, ils agiront sans sectarisme, comme ils le font déjà dans leurs communes, pour porter la voix de tous et de chacun. »