Antoine Hoareau : « Je souhaiterais exprimer notre plus vive inquiétude »

Le secrétaire de la section du Parti Socialiste de Dijon, Antoine Hoareau, tenait ce mardi soir une conférence de presse durant laquelle il a affiché son inquiétude sur la situation du pays et un regard critique sur la politique du gouvernement.

7 juin 2018 à 2h32 par Fabrice Aubry

K6 FM
Crédit: Photo DR

La conférence de ce mardi soir était organisée dans un contexte particulier, un peu plus d’un an après l’élection d’Emmanuel Macron et alors que le Parti Socialiste a de moins en moins d’influence sur l’électorat de gauche. Antoine Hoareau a affiché un certain pessimiste et surtout un regard critique sur la politique d’Emmanuel Macron : « Il avait promis plus de pouvoir d'achat, l'augmentation de 50% de la prime d'activité, de faciliter l'accès au logement, etc. Or la réalité est bien l'inverse. On attendait un président centriste et démocrate, on a un président de droite et autocrate. Les grands gagnants de sa politique sont les très riches et les banquiers. »

Le secrétaire de la section du Parti Socialiste de Dijon a tenu aussi mettre en garde : « La société que veut construire ce président et son gouvernement est une société où la lutte contre les inégalités n'est plus la priorité. Ce choix d'une société libérale est grave car il remet en cause les bases de notre modèle social re-distributif, notre cohésion nationale. »

Antoine Hoareau a aussi évoqué la situation des EHPAD pour lesquels, selon lui, les mesures prises par le gouvernement sont « minimalistes, alors que la crise est grave et urgente »

Des criques ont aussi été émises sur la politique écologique du chef de l’état : « Le débat de ces dernières semaines s'est focalisé sur la non-interdiction dans la loi du glyphosate dans 3 ans, mais elle aurait dû être l'occasion d'un véritable big bang dans l'agriculture française ce qui n'est pas le cas. »