Michel Neugnot mis en examen

C’est via les réseaux sociaux que le secrétaire fédéral du Parti socialiste en Côte-d’Or et premier vice-président du conseil régional Bourgogne-Franche-Comté a annoncé la nouvelle.

28 novembre 2017 à 13h44 par Franck PELLOUX

K6 FM

Voici son communiqué sur Facebook:

Dur, dur d’être premier fédéral en période de disette électorale !

Ayant dû envisager des poursuites disciplinaires à l’encontre de l’une de nos ex-camarades suite à l’emmurage des locaux de notre fédération, j’ai été gratifié du plainte pénale en diffamation avec constitution de partie civile.

Ce jour, à 14h40, le juge d’instruction, qui n’a pas de pouvoir d’appréciation sur le fond, a procédé à ma mise en examen automatique, ce qui est de droit dans ce type de procédure.  Dont acte. Je vous tiendrai directement informé des suites.