Bientôt une rue ou une place Jacques Chirac à Dijon ?

C’est une possibilité qu’a envisagé François Rebsamen pour rendre hommage à l’ancien président de la République.

27 septembre 2019 à 15h56 par la rédaction

K6 FM
Crédit: DR

Jacques Chirac, tout adversaire politique de la gauche qu’il fut, a profondément marqué le paysage politique de ces 40 dernières années. Président de la République pendant 12 ans, il a su créer avec les français un attachement qui, à l’heure de sa disparition, s’exprime par des marques de sympathie allant très au-delà de sa famille politique. Pour tous, Jacques Chirac restera, entre autre de ses nombreuses facettes, celui qui a reconnu la responsabilité de l’Etat français dans la déportation des juifs au cours de l’occupation par l’Allemagne nazie, et qui s’est opposé à la guerre en Irak par la voix de son ministre Dominique de Villepin à l’ONU. C’était aussi un homme de culture, ce dont témoigne la création du musée des Arts premiers à Paris. 

L’hommage qu’il avait su rendre lors de sa mort à son prédécesseur, François Mitterrand, était celui d’un homme de cœur. De la même manière que Georges Pompidou et François Mitterrand sont inscrits dans la mémoire de Dijon et en souvenir des visites qu’il a rendu à notre ville, je proposerai naturellement qu’une place ou une rue porte le nom de Jacques Chirac. Les dijonnais qui le souhaitent peuvent d’ores et déjà signer à l’accueil de la mairie un registre de condoléances qui sera transmis à la famille. 

Communiqué de François Rebsamen