Elections départementales : la gauche se retrouve en Côte d’Or

Après s’être déchirés l’an dernier lors des élections municipales, et en attendant peut-être de nouvelles oppositions pour les régionales, les partis de gauche ont trouvé un accord pour se rassembler pour les élections départementales en Côte d’Or. Ci-dessous le communiqué envoyé ce vendredi matin.

23 avril 2021 à 8h20 par la rédaction

K6 FM
Crédit: Photo dillustration K6FM

« C’est sous la bannière des « forces de progrès social et écologique » que le Parti Socialiste, le Pôle écologiste (EELV, Génération écologie, Cap écologie), le Parti Communiste Français et Génération.s ont scellé un accord politique de rassemblement en vue des élections départementales des 20 et 27 juin en Côte-d’Or. La dynamique de rassemblement est résolument responsable face aux enjeux de justice sociale et écologique afin de créer les conditions d’une alternance politique pour les habitantes et habitants de la Côte-d’Or.

Les politiques du Département de la Côte-d’Or méritent une ambition affirmée. Elles doivent se constituer en bouclier pour répondre aux enjeux de la crise que nous traversons. Malheureusement, la politique conservatrice de l’actuel président ne répond pas aux enjeux sociaux et environnementaux, et le retard pris par la Côte-d’Or dans de nombreux domaines doit maintenant être comblé. Aucun autre département de France n’est aussi peu actif face à l’urgence écologique, aucun autre n’est si passif sur le plan social. Aucun autre ne délaisse autant la création artistique et la culture. Aucun autre n’a poussé ainsi jusqu’à la caricature l’opposition entre la ville et la campagne et ne dénigre autant sa ville capitale. Cette opposition n’a aucun sens. L’agitation pré-électorale de l’actuelle majorité du Département qui multiplie les déclarations d’intention et communique à tour de bras ne change rien à l’affaire. Il est temps de sortir la Côte-d’Or du conservatisme, du clientélisme et de tourner la page.

Nous proposerons un projet cohérent pour une réelle ambition sociale et une réelle ambition écologique  

Ce grand objectif nous rassemble et nous avons élaboré 90 propositions, prenant en compte les conséquences de la crise de la Covid : meilleure protection des aînés à domicile et dans les Ehpad, aide à l’enfance en souffrance, expérimentation du revenu de base, création d’un réseau cyclable départemental, soutien à la production agricole bio et de qualité pour des circuits de proximité et au commerce local, coup d’accélérateur à la politique touristique, meilleure protection de la ressource en eau, aide aux projets des communes -de toutes les communes et pas seulement de celles qui sont du même bord politique-, aux associations et au secteur de l’Economie Sociale et Solidaire, défense des services publics de proximité, développement de la participation citoyenne au sein du Conseil départemental…

Ce projet est à même d’offrir un choix clair et de gauche, une alternative sociale, écologique et solidaire aux électeurs de tous les cantons. La Côte-d’Or a besoin de changer de braquet. Il permet de remettre beaucoup plus d’humain, de clarté, de solidarité, de dialogue et d’efficacité, non seulement au sein des politiques départementales elles-mêmes, mais aussi dans la manière de diriger le Département. Cette élection se joue au niveau cantonal, mais c’est bien d’une nouvelle dynamique départementale dont la Côte-d’Or a besoin. Dans chaque canton, nos candidates et candidats porteront ce projet dynamique dont a besoin la Côte-d’Or. Ce large rassemblement des forces de progrès social et écologique, inédit à cet échelon, est prêt à diriger le Conseil départemental pour une autre politique, sociale et écologique, au service des Côte d'Oriennes et des Côte-d’Oriens. »