François Rebsamen a présenté sa liste pour les municipales

Le maire sortant de Dijon, candidat pour un 4eme mandat, a présenté sa liste ce jeudi soir au Cellier de Clairvaux, devant plus de 400 personnes.

7 février 2020 à 7h04 par la rédaction

K6 FM
Crédit: DR

François Rebsamen, Maire de Dijon et tête de liste aux élections municipales a présenté avec ses colistiers le programme qu’il propose aux dijonnais dans le cadre des prochaines élections municipales.

150 propositions portent l’ambition d’une ville écologique, sociale et attractive. Elles sont articulées autour de 7 défis- Améliorerle pouvoir d’achat des Dijonnais, Lutter contre le changement climatique, Combattre la pauvreté, S’épanouir par l’éducation, la culture et le sport, Faciliter encore et toujours le quotidien des dijonnais, Valoriser les projets dans les quartiers, Innover pour l’attractivité de la métropole.

Pour mener à bien ce projet, une liste de large rassemblement composée de socialistes, de démocrates, d’écologistes, de radicaux, de communistes, de citoyens et de personnalités de la société?civile s’engage au service de tous les habitants. 59 candidates et candidats, profondément marqués par le sens de l’intérêt général et du collectif, s’investissent pour les Dijonnais. Ils sont déjà tous actifs dans la société, notamment à travers la vie associative.

La liste « Dijon c’est Capitale » en quelques chiffres

Une liste à la fois expérimentée et fortement renouvelée : 36 colistiers (60%) font leur première entrée en politique

Une liste de large rassemblement : 27 candidats socialistes, 9 candidats Modem, 1 candidat Radical de gauche, 2 candidats de CAP21 de Corinne Lepage, 2 candidats de l’Union des Démocrates et des Ecologistes, 2 candidats du Parti Radical Valoisien de Jean-Louis Borloo, 1 candidat chevènementiste, 1 communiste et 14 candidats issus de la société civile, engagés dans les domaines de la santé, de l’environnement et de l’écologie, du sport, de la santé ou de l’économie sociale et solidaire.

Une liste à l’image de la société, qui compte à la fois des étudiants, des actifs et des retraités ; une liste qui comporte des membres issus du secteur public et du secteur privé ; des ouvriers, des employés, des syndicalistes, des chefs d’entreprises, des profession libérales ; des enseignants du primaire, secondaire ou universitaires, des formateurs, des fonctionnaires hospitaliers ou agents territoriaux, des commerçants, des personnes issues du secteur de la restauration, infirmiers, kiné, médecins, journaliste, chercheurs, ancien membre de chambre régionales des comptes ou directrice d’établissement d’enseignement supérieur.

Une liste dont la moyenne d’âge est de 51 ans : de 21 ans à 79 ans, l’âge de l’équilibre entre l’enthousiasme et la sagesse.