L’opéra de Dijon poursuit ses animations à distance

Pendant le confinement, l’Opéra de Dijon propose des rendez-vous réguliers destinés aux petits et aux grands sur son site internet, ses réseaux sociaux, et même par téléphone. Une symphonie de Beethoven est à vivre ce jeudi soir, puis « les Boréades » de Rameau seront proposés ce samedi soir. Ci-dessous le communiqué de l’Opéra de Dijon.

30 avril 2020 à 4h57 par la rédaction

K6 FM
Crédit: Photo dillustration K6FM

Ce jeudi soir dès 20h :

A l’occasion du 250ème anniversaire de la naissance de Beethoven, rendez-vous les mardis et les jeudis à 20h sur le site internet de l’Opéra de Dijon pour une diffusion, disponible 24h, des huit premières symphonies interprétées par Les Dissonances et David Grimal, ensemble et artiste en résidence, et enregistrées à l’Opéra de Dijon ces dernières années.

C’est sans doute la plus secrète et mystérieuse des symphonies de Beethoven. Avec ses clairs-obscurs et ses jeux de lumière étranges et fascinants, la 4e semble évoquer quelque toile d’un Caravage devenu maître des sons comme des couleurs.

Sommet d’équilibre et de maîtrise des forces créatrices du compositeur, la 7e est une véritable apothéose de rythmes et d’énergie dionysiaques qui entraînent tout sur leur passage en une explosion de vie et de couleur. Cette fois le printemps est bien là.

Ce samedi soir à 20h : « les Boréades » de Rameau

Hymne à l’amour et à la liberté, dernière partition d’un Rameau au faîte de son génie et de son inspiration, ces Boréades intenses et poétiques portées par Emmanuelle Haïm et Barrie Kosky voyaient le jour il y a tout juste un an ! Retrouvez aujourd’hui cette production élue par la critique meilleure co-production européenne de l’année.

Pour en savoir plus sur cette œuvre, suivez les comptes Instagram, Facebook et Twitter de l'Opéra de Dijon dès maintenant.